Accéder au contenu principal

La Fifa s'estime "privilégiée" face à la crise

Le président de la Fédération internationale de football (Fifa), Sepp Blatter, a expliqué que l'organisation était "dans une situation privilégiée" face à la crise. Les Coupes du monde 2010 et 2014 sont assurées pour 650 millions de dollars.

Publicité

La Fédération internationale de football (Fifa) a annoncé vendredi avoir conclu une assurance pour 650 millions de dollars (514,6 millions d'euros) pour les Coupes du monde de 2010 et 2014 et assuré ne pas être touchée par la crise financière internationale.

"Pour assurer que les Coupes du Monde de 2010 (en Afrique du Sud, ndlr) et 2014 (au Brésil, ndlr) aient le succès escompté -- s'il y avait des catastrophes naturelles et d'autres actes -- nous avons prévu de faire assurer" ces deux événements sportifs, a précisé le président de la Fifa Joseph Blatter, lors d'une conférence de presse au siège de l'organisation à Zurich.

Ces assurances ne couvrent pas la "non délivrance" des Coupes du monde, a souligné le secrétaire général Jérôme Valcke, mais "couvrent une attaque extérieure sur l'organisation, une catastrophe naturelle ou pas, qui oblige à repousser (l'évenenement) vers un autre pays ou dans le temps".

M. Valcke a cependant assuré être "en temps et en heure" pour l'organisation de la Coupe du monde en Afrique du Sud en 2010.

Le président de la Fifa a également rassuré sur les effets de la crise financière mondiale, indiquant qu'elle n'avait pas d'impact sur la fédération. "Nous nous trouvons dans une situation de privilégiés", a affirmé M. Blatter.

"Pour le moment, nous n'avons pas perdu d'argent et sommes bien organisés et équipés pour faire face à la crise actuelle, par la diversification des actifs financiers (et) la très faible expositions" au marché des changes, selon M. Blatter.

Pour le patron de la Fifa, "95% du budget jusqu'en 2010 sont sous contrat, nous maîtrisons nos coûts".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.