Accéder au contenu principal

Les deux étrangers ont été tués par leur garde afghan

Les deux employés de DHL tués samedi à Kaboul étaient Britannique et Sud-Africain. Ils ont été tué par un de leurs gardes afghans qui s'est suicidé par la suite.

Publicité

Le Britannique et le Sud-Africain employés de DHL, assassinés samedi à Kaboul, ont été tués par un de leurs gardes afghans, qui s'est ensuite suicidé, a annoncé dimanche un responsable de la police.

Les trois hommes sont morts samedi matin dans une fusillade qui a éclaté pour une raison indéterminée, dans le quartier commerçant de Sherpour, au coeur de la capitale afghane, devant les bureaux de DHL, une entreprise de courrier express filiale de la poste allemande.

"Les employés de DHL ont été tués par un de leurs gardes. Celui-ci s'est ensuite suicidé, selon les premiers éléments de l'enquête et en attendant les résultats de l'autopsie médico-légale", a déclaré à l'AFP Mirza Mohammad Yarmand, directeur général des enquêtes criminelles pour le pays.

"Les deux victimes étaient le directeur et le directeur adjoint de DHL dans le pays", a précisé le responsable.

Le geste du garde, employé depuis 2005, reste pour le moment inexpliqué, a-t-il ajouté.

"Nous allons demander aux entreprises de sécurité d'être prudentes lorsqu'elles embauchent des gardes et d'enquêter sur leur passé", a souligné Mirza Mohammad Yarmand.

Une soixantaine d'entreprises de sécurité sont enregistrées auprès du gouvernement afghan, employant quelque 10.000 gardes, en très grande majorité afghans, uniquement à Kaboul.

"Nous avons interpellé samedi 18 personnes, parmi lesquelles des témoins et des employés de DHL, afin de les interroger et de comprendre ce qui s'est passé. Seize d'entre elles ont déjà été libérées", a précisé le policier.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.