Accéder au contenu principal

Le PSG sort vainqueur du "clasico" face à Marseille

Le Paris-SG a remporté 4 buts à 2 le "clasico" à Marseille, au terme d'un véritable chassé-croisé. Dans les autres rencontres du jour, Grenoble s'est imposé 2-0 à Saint-Étienne, et Sochaux a fait match nul 1-1 à Nancy. Lyon reste leader.

Publicité

Marseille a raté l'occasion de prendre la tête de la Ligue 1 après la 10e journée, en étant corrigé chez lui dans le +Clasico+ par le Paris SG (2-4), dimanche, et n'a pas profité du pâle 0-0 de Lyon à Auxerre, pas plus que Bordeaux, rejoint par Nice en toute fin de match (2-2).

Avec Ben Arfa sur le banc, l'OM a perdu pour la première fois de la saison en L1, mais le score et le nom de l'adversaire risquent de laisser des traces. Alors qu'il avait viré en tête à la pause, grâce à Niang et Valbuena, l'OM a joué la seconde période comme il l'avait fait en C1 à Eindhoven (0-2): complètement passif.

Paris SG, grâce à des buts de Rothen, Luyindula et un doublé de Hoarau, se relance (6e) et Paul Le Guen a validé l'option d'envoyer une équipe B à Schalke en C3 (défaite 3-1). Le PSG plus frais a gagné 3-0 la seconde période.

Lyon, deux points en trois matches, ne va décidément pas très bien. Certes l'OL n'a pas pris de but pour la première fois depuis le 20 septembre (1-0 au Havre), mais l'AJA, 12e du classement, a dominé, et la défense gone ne s'est rassurée que sur un plan comptable. Auxerre a été trop maladroit devant le but de Vercoutre (Lloris était au repos pour une angine) pour constituer un véritable test.

Comme les attaquants n'ont pas connu la même réussite qu'à Bucarest mardi (victoire 5-3 en C1), l'OL s'était placé sous la menace de l'OM.


"Penalty imaginaire"

Les Bordelais n'ont pas profité du net ralentissement de Lyon en se laissant rejoindre par le Gym alors qu'ils menaient 2-0. Le scénario de la fin de match rend plus frustrant encore ce partage des points pour les Bordelais: le premier but niçois est sans doute entaché d'un hors-jeu de Mouloungui (84), le second sur un penalty de Loïc Rémy à la 6e minute du temps additionnel, pour un bras près du corps de Ducasse.

"Je ne veux pas polémiquer, a dit le Bordelais Souleymane Diawara, mais je ressens un sentiment d'injustice avec ce penalty imaginaire sifflé contre nous à 30 secondes de la fin."

Après trois succès consécutifs, entre L1 et Cluj (1-0), mercredi en Ligue des champions, Bordeaux est freiné mais Laurent Blanc, "déçu par le résultat, pas par notre jeu", ne s'inquiète pas.

Le Mans, deux fois rejoint au score à Rennes (2-2), conserve la 3e place devant Bordeaux, à la différence de buts (+7 contre +4), et confirme l'excellent début de saison d'un club qui semblait voué à la lutte pour le maintien après avoir vendu plus d'une moitié d'équipe à l'intersaison.


Les Verts moins inspirés en L1

Toulouse, qui a buté pendant 90 minutes sur un Monaco ultra défensif dans le plus ennuyeux style de Ricardo (0-0), reste 5e derrière les Girondins. L'ASM et son bus garé devant le but de Ruffier se rassure, après trois défaites de rang, mais les spectateurs n'ont pas vu beaucoup de football.

Dimanche après-midi, Grenoble a créé la surprise en s'imposant à Saint-Etienne (2-0) dans l'autre derby de Rhône-Alpes et Sochaux a ramené un point de Nancy (1-1). Les Verts sont vraiment moins inspirés en L1 (six défaites en dix matches) qu'en Coupe de l'UEFA (trois victoires en trois matches).

Quant aux Sochaliens, ils ne peuvent s'en contenter: ils sont bons derniers et n'ont pas gagné le moindre match de L1 cette saison.

Enfin le bas du classement a connu une petite révolution: Lorient (3-0 contre Nantes) et Le Havre (2-1 contre Valenciennes) ont tous les deux remporté leur premier match de L1 depuis... la 1ere journée.

Les Merlus signent également leur première victoire de la saison à domicile et ont renvoyé les Canaris à leur début de saison complètement raté. Le Havre a quitté la dernière place (18e) en plongeant VA, qui perd pour la cinquième fois d'affilée en L1, à l'avant-dernière.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.