Accéder au contenu principal
F1 - GP DU BRÉSIL

Massa en pole, Hamilton en deuxième ligne

Texte par : REUTERS
2 min

Vainqueur des qualifications, le Brésilien Felipe Massa (Ferrari) s'élancera, dimanche devant son public, en pole position. Son rival Lewis Hamilton (McLaren), qui doit finir dans le top 5 pour remporter le titre, partira de la quatrième place.

Publicité

 

Felipe Massa a enchanté ses supporters en décrochant samedi sur Ferrari la pole position pour le Grand Prix du Brésil de Formule Un sur le circuit d'Interlagos.

 

Le Brésilien, à la lutte avec Lewis Hamilton pour le titre mondial, aura dimanche à ses côtés en première ligne la Toyota de l'Italien Jarno Trulli.

 

Le Finlandais Kimi Räikkönen, sur Ferrari, a réalisé le troisième temps et partagera la deuxième ligne avec la McLaren de Hamilton, auteur du quatrième temps lors des essais qualificatifs.

 

Massa, qui devient le premier pilote à décrocher la pole trois fois de suite à Interlagos, est le seul à pouvoir priver Hamilton du titre mais compte sept points de retard sur le leader avant la dernière course de la saison.

 

"Je crois que la pression est sur ses épaules (celles de Hamilton) parce que je n'ai rien à perdre", a déclaré un Massa détendu et souriant.

 

Hamilton, qui sera assuré de devenir à 23 ans le plus jeune champion du monde de l'histoire de la F1 s'il termine dimanche dans les cinq premiers, est venu féliciter Massa après la bataille des essais.

 

"Demain, je me concentrerai sur ma propre course", a dit le Britannique. "Ce sera difficile mais j'ai confiance en la stratégie de ravitaillement que nous avons choisie", a-t-il ajouté, sans en livrer la nature.

 

"Les gars devant suivront probablement une stratégie différente mais nous sommes en bonne position pour finir à la place qui est la nôtre aujourd'hui et ce sera notre objectif. Nous n'avons pas besoin de faire quoi que ce soit de spectaculaire."

 

Räikkönen s'était élancé de la troisième place sur la grille avec sept points de retard sur Hamilton l'an dernier à Interlagos. Le Finlandais avait remporté la course pour s'adjuger le titre.

 

"J'ai fait plus ou moins ce qu'on attendait de moi", a déclaré samedi Räikkönen, dont la mission dimanche consistera à essayer de maintenir Hamilton derrière lui pour aider Ferrari à consever son titre des constructeurs.

 

La surprise est venue de Trulli, qui a offert à Toyota son meilleur résultat en qualifications depuis le Grand Prix du Japon 2005.

 

"Ce serait incroyable de terminer la saison en offrant à Toyota sa première victoire mais nous savons qu'il peut tout se passer lors de la course et qu'il y aura une bagarre demain", a déclaré l'Italien.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.