Accéder au contenu principal

Dans le quartier sunnite d'Adhamiyah, on compte sur les Américains

Dans le quartier d'Adhamiyah, les miliciens sunnites craignent qu'à terme les Iraniens exercent leur mainmise sur le pays. Et appellent les Américains à maintenir leurs troupes sur le territoire. Reportage de nos envoyés spéciaux.

Publicité

Depuis un an, la milice d'Al-Sahwa (le Réveil), a permis aux Américains d'enregistrer quelques sérieux succès. Ces anciens combattants sunnites anti-américains ont retourné leur veste et accepté de combattre Al-Qaïda aux cotés des Américains.

 

Sunni militia
Un commandant des milices sunnites Al-Sahwa à Adhamiyah, le 1er novembre 2008. Ces hommes sont sous uniforme irakien depuis seulement un mois.

 

La stratégie a été payante. Mais depuis un mois, les miliciens du Réveil sont passés sous autorité irakienne, ce qui, dans la pratique, leur fait très peur .

 

Les miliciens d'Al-Sahwa craignent de devenir otages des Iraniens, via le gouvernement chiite irakien de Nouri al-Maliki. Ils ne cachent plus leur préférence pour un maintien des forces américaines.

 

Sunni militia
Des combattants sunnites d'Al-Sawha patrouillent dans les rues d'Adhamiyah, le 1er Novembre 2008.
Sunni militia

"Notre gouvernement ne bouge pas sans l’accord des Iraniens. Je préfère être un espion des Américains qu’un espion des Iraniens, parce que les Américains, un jour, partiront. Les Iraniens sont au cœur de notre système", assure Abou Omar, chef des miliciens Al-Sahwa pour le quartier bagdadi d'Adhamiyah.

 

Pour les miliciens, les Américains apparaissent désormais comme la moins mauvaise des solutions.

 

Sunni militia
Ces mères de familles éprouvent des difficultés d'approvisionnement dans  le quartier sunnite d'Adhamiyah, délaissé par le gouvernement chiite.

 

Sunni militia
Fils électriques de raccordement sauvage à un pylône à Adhamiyah, le 1er novembre 2008.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.