Accéder au contenu principal

À Chicago, Barack Obama vote sous les vivats

Le quartier de Hyde Park, à Chicago, a vu grandir Barack Obama. Rayonnants, les électeurs y expriment leur fierté en regardant le candidat démocrate venir voter dans une école de la ville avec sa femme, et ses filles.

PUBLICITÉ

Lire aussi le carnet de route de nos envoyées spéciales à Chicago, Leela Jacinto et à Phoenix, Marie Valla.


 

CHICAGO, États-Unis - Barack Obama, le premier candidat noir présenté par un grand parti dans l'histoire des Etats-Unis, a voté à l'école élémentaire Beulah Shoe Smith de Chicago peu après l'ouverture des bureaux de vote mardi matin.

 

Habillé d'un costume noir et d'une cravate argent, il s'est présenté dans ce bureau de son quartier de Hyde Park accompagné de sa femme Michelle et de leurs deux filles, Malia, 10 ans, et Sasha, 7 ans.

 

Détendus et souriants, les Obama ont rempli le long bulletin de vote sous le regard de leurs enfants. Pendant qu'ils se penchaient sur les candidats à différents postes et les amendements soumis à référendum, Sasha s'accrochait à la jambe de son père.

 

Les badauds ont fait crépiter leurs flashes et brandi leurs téléphones portables, conscients qu'ils étaient témoins d'un moment historique dans l'histoire des Etats-Unis.

 

Tandis que le pays – et le monde – retiennent leur souffle, Obama affichait la bonne humeur qui a fait son style tout au long d'une campagne électorale disputée.

 

Une fois leurs bulletins remplis, les Obama se sont dirigés vers la machine à voter. Au moment d'y introduire son papier, le candidat démocrate a lancé : "Bon, j'espère que ça marche. Je serais très gêné si ce n'était pas le cas."


Tout a bien fonctionné, comme dans la plupart des bureaux de vote de la ville. Toutefois certaines pannes temporaires étaient à signaler, provoquant par endroits de longues files d’attentes.

 
"Un jour historique, surtout pour un Noir"

 
Terry Sampson, un inspecteur immobilier de 41 ans, a voté à l’école Beulah peu après Obama.

 
"C’est un jour historique – surtout pour un Noir", a-t-il déclaré à FRANCE 24. Accompagné de sa fille de 11 ans, il a ajouté : "Quand nous étions enfants, on nous a dit que tout était possible. Maintenant, Barack Obama nous montre que c’était vrai."

 
Tom Chesrown, un commercial blanc de 58 ans et son concubin Jim Steen, un pasteur de 64 ans, disent avoir voté pour Obama car ils lui font confiance pour mettre fin à la guerre en Irak.

 
Bien que Chesrown et Steen considèrent les droits des homosexuels comme "l’une des questions les plus importantes", ils sont soulagés qu’elle n’ait pas été soulevée pendant la campagne.

 
Obama s’est déclaré opposé au mariage gay, mais il refuse également son interdiction par la Constitution. "Je suis content que ça n’ait pas éclaté car c’est une question qui divise beaucoup", a expliqué Chesrown.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.