Accéder au contenu principal
CORÉE DU NORD

Séoul accuse Pyongyang de construire une base de missiles

Texte par : REUTERS
2 min

La Corée du Sud affirme que les autorités nord-coréennes bâtissent une nouvelle base de missiles à Tongchang-ri, à une cinquantaine de kilomètres de la frontière chinoise. Un test de missile longue portée aurait été effectué.

Publicité

SEOUL - La Corée du Nord construit une nouvelle base de missiles à sa frontière avec la Chine, plus grande que celles déjà existantes, a déclaré mardi le ministre sud-coréen de la Défense, Lee Sang-hee.


La nouvelle base est achevée à 80%, a-t-il ajouté.


Selon des responsables du renseignement interrogés par la presse de Séoul, la base est située à Tongchang-ri, à une cinquantaine de km de la frontière chinoise, et les Nord-Coréens y ont effectué un test d'allumage pour un missile longue portée.


"Nous pensons que (le Nord) pourra lancer des missiles ou des satellites plus grands que de sa base de Taepodong", a déclaré Lee Sang-hee devant le Parlement.


Taepodong est à la fois le nom d'une base de missiles sur la côte Est et celui d'une gamme de missiles longue portée.


En juillet 1006, la Corée du Nord a lancé de sa côte orientale le Taepodong-2, un missile en développement d'une portée de 3.500 à 4.300 km.


Pyongyang a effectué son premier et seul essai nucléaire à ce jour en octobre 2006. Le pays aurait produit une cinquantaine de kilos de plutonium, ce qui permettrait la fabrication selon les spécialistes d'environ huit bombes atomiques.


Mais les experts doutent que le Nord maîtrise la technologie nécessaire pour fabriquer une ogive nucléaire suffisamment réduite pour être installée sur un missile.  
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.