Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Gilets jaunes: Macron cherche la bretelle de sortie"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

Mélenchon et Dolez quittent le PS après la victoire de Royal

Texte par AFP

Dernière modification : 07/11/2008

Après la victoire de la motion de Ségolène Royal jeudi, le sénateur Jean-Luc Mélenchon et le député Marc Dolez quittent le PS. Ils seront à la tête d'un nouveau mouvement politique plus représentatif de l'aile gauche de leur ancien parti.

Le sénateur Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez, député du Nord, de l'aile gauche du parti, ont annoncé vendredi qu'ils quittaient le Parti socialiste pour créer un nouveau mouvement "sans concession face à la droite", après la victoire de la motion de Ségolène Royal.

"Par fidélité à nos engagements, nous prenons notre indépendance d'action. Nous quittons le Parti socialiste", ont déclaré les deux élus, partisans de la motion de Benoît Hamon, qui a obtenu jeudi soir autour de 19%.

Ils ont annoncé "la construction d'un nouveau parti de gauche" et appelé "à la constitution d'un front de forces de gauche pour les élections européennes".

"Nous prenons nos responsabilités. Dans la crise du capitalisme, notre pays a besoin d'une autre voix à gauche", disent-ils.

Les deux responsables entendent "porter publiquement (leur) conception du combat républicain et socialiste, sans concession face à la droite, au capitalisme et leur irresponsabilité destructrice contre la société humaine et l'écosystème".
 

Première publication : 07/11/2008