Accéder au contenu principal

De nombreux internautes ont plébiscité Barack Obama

Qu'ils soient enthousiastes, euphoriques, ou tout simplement heureux : de nombreux spectateurs et internautes de FRANCE 24 ont exprimé dans leurs réactions ce que signifiait, pour eux, la victoire de Barack Obama.

Publicité

Retrouvez toutes les réactions des internautes en cliquant ici.

 

 

Regardez notre reportage: "Les Afro-Américains, de Harlem à Los Angeles, ont voté Obama"

 

“Historique” est l’adjectif qui revient le plus souvent sous la plume des spectateurs et internautes de France 24, Africains pour une très grande majorité, qui nous ont adressé leurs messages suite à l’élection de Barack Obama à la Maison-Blanche.

 

"Fierté" est l’autre mot qui revient souvent. Par exemple, Lydie Rachel, d'Abidjan (Côte d’Ivoire), nous indique : "Je suis africaine noire et jamais je n'ai été autant fière de ma couleur." Car pour beaucoup, la victoire d’Obama est celle de la tolérance sur le racisme, la fin des frontières raciales que Soro, internaute ivoirien, compare à un autre célèbre événement : "Après la chute du mur de Berlin qui a réconcilié tous les Allemands, c'est aujourd'hui la chute de la discrimination de la couleur noire dans le monde entier."

 

 Sans parler du symbole inédit que constitue ce "Noir à la Maison-Blanche". Pour cet internaute de Bruxelles (Belgique), "un homme noir comme chef d'État de la plus grande puissance au monde, c'est historique ! C'est symbolique ! " Un symbole que beaucoup lient aux militants historiques de la cause noire : Martin Luther King, Malcom X, ou encore Nelson Mandela. Pour Abdoulaye à Dakar (Sénégal), c’est tout simplement "le rêve de Martin Luther King [qui] vient de se réaliser."

 

Et pourtant des discriminations demeurent
  

Beau, charismatique, attentif, irrésistible… Pour certain(e)s, Barack Obama est aussi un héros, un modèle, celui que tout le monde attendait, comme Nzamba Senouveau de Moscou (Russie) qui chante les louanges de cet "homme de valeurs, qui possède (…) un dynamisme prépondérant" ou cet internaute ivoirien qui le trouve "intelligent, sociable et conscient des valeurs humaines".

  

Cependant, malgré l’euphorie, certains internautes recommandent au président Obama de garder la tête froide. L’élection de Barack Obama provoque chez eux un enthousiasme mesuré, tempéré, comme celui de Lydia au Cameroun, qui rappelle que "l’Amérique souffre encore de discriminations raciales". Pour Genf, un président noir, c’est bien, mais il y a mieux : "Ma plus grande joie sera pour moi de voir un pape noir."

 

Depuis Conakry en Guinée, Aboubacar est ainsi sans illusion : "Il ne faut pas que les Africains (…) se mettent en tête qu'Obama viendra mettre les fonds américains à la disposition de l'Afrique, jamais !" Comme le souligne également Hani à Abidjan (Côte d’Ivoire), Obama "n’est pas le Père Noël" et n’a pas de "baguette magique". En clair, le sort de l’Afrique ne s’améliorera pas demain grâce au nouveau président américain.

  

Une fois élu, tout reste à faire

  

Dès l’annonce des résultats, pour certains la fête était déjà finie. Obama saura t-il réformer, pourra t-il mettre en œuvre son programme, "aura-t-il les mains libres pour concrétiser ses ambitions sans être gêné par les lobbies ?", s’interroge Anzar à Alger.

  

Claude est ainsi bien seul à penser que "le monde va connaître un bon changement d'ici peu de jours", car beaucoup opposent au nouveau président qu’il aura du pain sur la planche. "Guerre (…) en Afghanistan, crise économique", rappelle Chiny (France). Amadou, internaute du Bénin, ne demande qu’une seule chose : "Retirer ces troupes d’Irak".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.