Accéder au contenu principal

La défense, secteur crucial pour l'équipe de France

Après avoir sauvé la peau de Raymond Domenech en Roumanie, les Bleus ont repris confiance face à la Tunisie au Stade de France. Bien qu'elle n'ait pas encaissé de buts face l'Uruguay, la défense suscite toujours des interrogations.

Publicité

Soucieuse de confirmer l'embellie affichée récemment, notamment en match amical contre la Tunisie le 14 octobre (3-1), l'équipe de France n'est pas parvenue à marquer face à l'Uruguay, mercredi soir au Stade de France (0-0). Particulièrement fébrile lors des dernières rencontres, la défense peut toutefois se féliciter d'avoir accompli sa mission.


Il n'en reste pas moins que le grand chantier du sélectionneur demeure le secteur défensif. Dans la liste des joueurs retenus par Raymond Domemech pour affronter la Céleste à Saint-Denis, les "oubliés" sont d’ailleurs des défenseurs. Ils s'appellent Sébastien Squillaci (Séville) et Jean-Alain Boumsong (Lyon). Ce dernier n’avait pas fait bonne figure contre la Roumanie et la Tunisie. Mais les forfaits de Julien Escudé (Séville) et de Bacary Sagna (Arsenal) - ajouté à celui de Lassan Diara -, ont conduit le sélectionneur à le rappeler.


Julien Escudé avait été laissé au repos par son entraîneur à Séville lors du match contre Getafe en raison d'une légère blessure aux adducteurs. Il ne pouvait pas être disponible mercredi.  Bacary Sagna, lui, s'était gravement blessé contre Aston Villa.

En revanche, Mickaël Silvestre (Arsenal), qui n'avait plus joué avec les Bleus depuis la Coupe du Monde 2006, a retrouvé la sélection française. Les autres défenseurs figurant sur la liste de Domemech étaient Gaël Clichy (Arsenal), Patrice Evra (Manchester United), Rod Fanni (Rennes) - qui signe sa deuxième sélection - William Gallas (Arsenal), Philippe Mexès (Roma).

 

Les "Frenchies" d'Arsenal en question

Patrice Evra, auteur d'une bonne prestation avec Manchester United contre Stoke City (5-0) a gagné sa place de titulaire contre l'Uruguay. Il est le seul défenseur rescapé du match contre la Roumanie en éliminatoires du Mondial 2010. L'ancien Monégasque s'affirme comme la pièce maîtresse de l'arrière-garde des Bleus. Défendu par Zidane, le Romain Philippe Mexès a également été aligné face à l'Uruguay.

Pour les "Gunners" de l'équipe de France, Gaël Clichy, William Gallas et Mickaël Silvestre, c'est une autre histoire. Face à Aston Villa samedi, la défense d'Arsenal a montré un visage inquiétant. Les attaquants de Villa l'ont tout simplement tournée en ridicule. Cauchemar pour Arsène Wenger, déroute pour son équipe. Parmi les "Frenchies" de l'Emirates Stadium, seul Gallas a remporté les faveurs de Raymond Domenech.

Pour l'anecdote, le seul défenseur de Ligue 1 présent sur la pelouse du Stade de France fut le Rennais Rod Fanni.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.