Accéder au contenu principal

Les Taliban menacent la France dans un message vidéo

Dans une vidéo diffusée par Al-Arabiya, les Taliban ont menacé de s'attaquer à Paris si la France ne se retirait pas d'Afghanistan, avant de confirmer être à l'origine de l'embuscade dans laquelle 10 soldats français ont été tués en août.

Publicité

Les taliban menacent de lancer des attaques sur Paris si la France ne se retire pas d'Afghanistan, dans un message vidéo diffusé lundi par la chaîne Al Arabia.

Les rebelles islamistes revendiquent en outre dans cet enregistrement l'embuscade dans laquelle dix soldats français ont été tués le 18 août.

"Nous avons tué dix soldats français aujourd'hui pour adresser un message aux Français afin qu'ils corrigent leurs erreurs et se retirent d'Afghanistan. S'ils ne le font pas, ils entendront notre réponse à Paris", déclare un commandant des taliban présenté comme le mollah Farouq dans cet enregistrement dont la date n'est pas précisée.

Le document montre des images de ce qui semble être un véhicule blindé français harcelé par des combattants islamistes. Certains insurgés sont ensuite présentés revêtus d'uniformes de soldats français.

L'embuscade du 18 août, qui avait fait également 21 blessés dans les rangs français à une cinquantaine de km à l'est de Kaboul, a constitué l'attaque la plus meurtrière contre des troupes étrangères depuis la chute des taliban en 2001.

Le président Nicolas Sarkozy avait effectué une visite éclair deux jours plus tard dans la capitale afghane, où il avait souligné la nécessité de poursuivre en Afghanistan "l'indispensable travail" dans "le combat contre le terrorisme et la barbarie".

Le chef de l'Etat français a choisi d'accroître la présence française dans le pays en envoyant 700 hommes en renfort cet été. Au total, 2.600 militaires français sont déployés sur le sol afghan dans le cadre de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), sous commandement de l'Otan.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.