Accéder au contenu principal
VIN

Le Beaujolais nouveau s'efforce de résister à la crise

Texte par : AFP
3 min

Le Beaujolais nouveau est arrivé ! Lancé chaque troisième jeudi de novembre dans le monde entier, ce vin primeur s'évertuera, cette année, à faire face à la crise en misant notamment sur le Japon, premier pays importateur du fameux cru.

Publicité

Le Beaujolais nouveau, vin primeur français lancé chaque année le même jour dans le monde entier, s'offre une spectaculaire campagne publicitaire au Japon et aux Etats-Unis pour essayer de freiner la chute de ses ventes.


Compte à rebours sur écrans géants à Tokyo, défilé de chefs cuisiniers à moto à New York, livraison prévue par hélicoptère dans un hôtel de Las Vegas: tout a été imaginé cette année par des professionnels qui craignent que le Beaujolais nouveau, en vente jeudi, ne fasse les frais de la crise sur un marché du vin en repli.


Car si certains espèrent que le contexte économique difficile bénéficie aux vins d'entrée ou de milieu de gamme comme le Beaujolais nouveau, dont les prix vont d'une poignée d'euros en France à 3.000 yens (25 euros) au Japon, ce vin primeur emblématique a déjà vu ses exportations baisser de plus de 20% en volume en 2007, avec un peu plus de 17 millions de bouteilles exportées, selon la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS).


Cette année, le mouvement devrait se poursuivre car "les deux principaux débouchés que sont les Etats-Unis et le Japon sont moins enclins à faire la fête autour du Beaujolais nouveau", explique Renaud Gaillard, de la FEVS.


Pour endiguer la baisse, l'organisme chargé de promouvoir ce vin du centre-est de la France, Inter Beaujolais, consacre plus d'un million et demi d'euros à des budgets publicitaires, dont un tiers pour le Japon, qui en est le premier importateur.


A Tokyo, les écrans installés dans le quartier branché de Roppongi lanceront le compte à rebours jusqu'à jeudi 00h01, heure rituelle de l'ouverture des bouteilles chaque année le troisième jeudi de novembre.


Et des affiches signées de l'artiste français Ben annonceront l'arrivée du primeur dans le métro de la capitale japonaise, ainsi qu'à Osaka.


A New York, 15 chefs ont constitué une escorte motorisée, la +Beaujolais Biker Brigade+, "qui accompagnera l'arrivée du Beaujolais nouveau dans le très célèbre restaurant de David Bouley, dans Lower Manhattan", annonce Inter Beaujolais.


"Le Beaujolais nouveau, c'est un prétexte à la fête!", d'autant plus nécessaire en cette période de crise, dit Franck Duboeuf, de la maison Georges Duboeuf, le plus grand négociant de Beaujolais à l'export. Lui-même sera à New York jeudi pour l'événement.


"Le Beaujolais nouveau n'est pas un grand vin. Mais il est flatteur, c'est un vin de fête", souligne Alain Albert, oenologue lyonnais. Il met cependant en garde contre un phénomène d'"usure" de la résonance médiatique autour d'un "vin auquel on demande plus qu'il ne peut donner".
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.