Accéder au contenu principal

Lyon va pouvoir mettre Paris à l'épreuve

Bordeaux et Marseille, deux candidats au titre déjà largement distancés par Lyon, sont de nouveau en grand danger avec les réceptions de Rennes et de Lille, alors que le leader se rend chez des Parisiens en net regain de forme.

Publicité

Bordeaux et Marseille, deux candidats au titre déjà largement distancés par Lyon, sont de nouveau en grand danger avec les réceptions de Rennes et de Lille, alors que le leader se rend chez des Parisiens en net regain de forme, samedi et dimanche lors de la 15e journée de L1.
 

Bordeaux (6) - Rennes (3): Sonnés par leur défaite à Lyon (2-1), les Girondins sont dans l'obligation de se racheter face à un concurrent direct sous peine d'être irrémédiablement lâchés et entrer dans une zone de turbulences juste avant la réception de Chelsea en Ligue des champions, mercredi, qui doit conditionner leur avenir européen. Il s'agira également de calmer les ardeurs des Rennais, qui se sont invités aux premières loges après une série impressionnante de 12 matches sans défaite.

  
Caen (12) - Auxerre (10): Retour sur terre pour le phénomène Savidan, la seule éclaircie du terne France-Uruguay (0-0) de mercredi. L'attaquant caennais, qui a fait se soulever le Stade de France par des gestes improbables, devra redescendre de son petit nuage alors que son club a besoin d'un succès pour prendre de l'air par rapport au bas du classement.

 
Grenoble (11) - Le Havre (17): Les contrariétés s'accumulent autour de ces deux équipes. Les Isérois n'ont inscrit qu'un petit but depuis un mois et ont rapidement tiré un trait sur leur bon début de saison. Les Havrais tutoient, eux, la zone rouge depuis l'entame du championnat. Avant de croiser la route de trois rivaux pour le maintien (Nantes, Saint-Etienne et Lorient), un bon résultat à Grenoble les placerait en position de force.

 
Lorient (13) - Toulouse (5): Les héros du Vélodrome (victoire 3-2) poursuivent leur visite des hautes sphères du classement avec la réception du Téfécé. Défaits à une seule reprise lors de leurs cinq dernières sorties et en pleine confiance après leur exploit à Marseille, les Merlus du génial Fabrice Abriel ont encore un bon coup à jouer.

 
Saint-Etienne (18) - Nice (4): L'état d'urgence est déjà décrété à Saint-Etienne où le changement d'entraîneur et l'arrivée d'Alain Perrin n'ont eu aucun effet sur une équipe qui a été surclassée à Lille (3-0). Le technicien n'est décidément pas gâté puisqu'il doit faire face à une hécatombe dans son secteur défensif avec les forfaits de Matuidi (suspension), Monsoreau et Tavlaridis (blessés) avant la réception de Niçois qui restent sur trois victoires d'affilée.

 
Valenciennes (20) - Sochaux (19): Ce choc de bas de tableau ne restera sûrement pas sans conséquences. Le président de Valenciennes, Francis Decourrière, a déjà mis sa démission dans la balance alors que le public a réclamé le renvoi de l'entraîneur Antoine Kombouaré après le revers concédé à domicile contre Nancy (1-0), le 9 novembre. A Sochaux, ce deuxième déplacement consécutif peut également être celui de tous les dangers.

 
Paris SG (8) - Lyon (1): Le succès lyonnais face aux Bordelais a montré que le championnat était quasiment joué d'avance, l'OL possédant désormais une marge conséquente sur les autres prétendants au titre après seulement 14 matches disputés (7 points d'avance sur Marseille, 2e, 9 sur Bordeaux, 6e). A priori, l'opposition entre les deux clubs paraît déséquilibré, le septuple champion de France n'ayant plus perdu au Parc des Princes depuis 2004. Mais Paris va mieux, grâce à l'efficacité de sa nouvelle doublette d'attaque Giuly-Hoarau, et semble surtout connaître une certaine réussite face aux cadors de la L1 (succès contre Bordeaux, Marseille et Lille).

 
Monaco (14) - Le Mans (9): L'ASM marque à nouveau le pas et connaît les pires difficultés pour décoller. Une nouvelle défaite, la 3e d'affilée, ferait tout de même désordre face à des Manceaux loin d'être au top.

 
Nantes (16) - Nancy (15): L'arrivée d'Elie Baup aux commandes du club nantais a cessé d'agir comme un électrochoc et les Canaris sont vite retombés dans leur marasme habituel. Et le danger guette encore le FC Nantes avec la venue de Nancéiens qui se sont relancés avec trois matches sans défaite (2 victoires, un nul).


Marseille (2) - Lille (7): Pour ce deuxième match consécutif au Vélodrome, l'OM se doit d'effacer la claque subie face à Lorient (3-2). Juste avant de se rendre à Liverpool, mercredi en Ligue des champions, Marseille n'a pas le droit à l'erreur s'il ambitionne toujours de venir titiller Lyon pour la conquête du titre de champion. Mais Lille, une des équipes phares de ce début de saison, possède les arguments pour contrecarrer les plans marseillais.

 
Le programme:

 
Samedi:

(19h00) Bordeaux - Rennes

Caen - Auxerre

Grenoble - Le Havre

Lorient - Toulouse

Saint-Etienne - Nice

Valenciennes - Sochaux

(21h00) Paris SG - Lyon

Dimanche:

(17h00) Monaco - Le Mans

Nantes - Nancy

(21h00) Marseille - Lille

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.