Accéder au contenu principal
LIGUE DES CHAMPIONS

Lyon joue sa qualification en huitièmes à Florence

Texte par : AFP
3 min

L'Olympique lyonnais, décimé par les blessures, peut s'assurer d'une place en huitièmes de la ligue des champions en cas de match nul face à la Fiorentina. À suivre également ce mardi : l'affiche Villareal - Manchester United.

Publicité

Le champion de France, Lyon, décimé par les absences, doit au moins obtenir le nul mardi à Florence face à la Fiorentina pour assurer sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des Champions, que le club italien peut aussi envisager.
  
La situation

 

Après quatre journées, l'OL, avec deux nuls contre la Fiorentina (2-2) et le Bayern Munich (1-1) et deux victoires sur le Steaua Bucarest (5-3, 2-0), est en tête du groupe F, devançant le Bayern au bénéfice de la meilleure attaque (8 points chacun).

Si les Lyonnais, déjà assurés d'une place en coupe de l'UEFA, obtiennent le nul mardi au stade Artemio-Franchi, ils seront certains d'être qualifiés pour les 8es de finale de la C1 et pourront jouer pour la première place du groupe face au Bayern, à Lyon le 10 décembre.

"On a l'impression que cela ne représente pas grand chose mais un point c'est énorme", observe néanmoins l'entraîneur de l'OL, Claude Puel.

La Fiorentina, 3e avec 3 points, est dos au mur et doit impérativement gagner ses deux prochains matches, contre Lyon puis contre le club roumain du Steaua Bucarest pour espérer se qualifier.

Lyon décimé

 

Battu samedi par le Paris SG (1-0), l'OL, leader de la Ligue 1, fait face à une accumulation de blessés notamment dans le secteur défensif.

L'arrière latéral Anthony Réveillère, blessé au genou gauche, sera absent six mois alors que Lamine Gassama est incertain en raison d'un coup à une cuisse.

Mathieu Bodmer, opéré ce lundi d'une pubalgie, et François Clerc, indisponible depuis le mois d'août après avoir été opéré du genou gauche, sont indisponibles, comme les milieux Fabio Santos et César Delgado.

Le demi défensif Jérémy Toulalan et l'arrière gauche italien Fabio Grosso feront leur rentrée mardi. Enfin, le défenseur John Mensah est à peine remis d'une blessure aux adducteurs.

La Fiorentina en forme. Les Florentins viennent de battre l'Udinese (4-2), l'une des bonnes équipes italiennes du début de saison.

Menée 1-0 à la mi-temps, la Viola a réussi une seconde période de très bonne facture et "notamment 25 minutes de haut niveau, sans doute les meilleures depuis que je suis au club", a estimé l'entraîneur Cesare Prandelli, au club depuis 2005.

"Cette victoire contre l'Udinese va nous nous servir pour être à notre maximum mardi contre Lyon et peut donner un autre cours à notre saison", a-t-il encore déclaré.

La Fiorentina, qui semble monter en puissance tout en restant irrégulière, est actuellement 6e de la Série A à sept longueurs du leader, l'Inter Milan.

En Ligue des champions, elle pourrait être toutefois handicapée par un manque d'expérience au regard du vécu de l'OL dans cette compétition.

Les atouts italiens

 

La Fiorentina peut compter sur son gardien français Sébastien Frey, en très grande forme actuellement, tout comme le Roumain Adrian Mutu et le buteur Alberto Gilardino.

"Ce sont des dangers constants mais nous avons aussi des joueurs pour inquiéter la Fiorentina", souligne Puel.

Le milieu Riccardo Montolivo, régulièrement appelé en sélection par Marcello Lippi, est également très performant.

En revanche, le secteur défensif, comme celui de l'OL, apparaît moins performant.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.