ASSURANCE

AIG cède sa banque privée

La société d'investissement Aabar Investments PJSC (Abou Dhabi) va acquérir AIG Private Bank pour 307 millions de francs suisses (254 millions de dollars), alors que l'assureur américain avait été presque nationalisé en septembre.

Publicité

AFP - L'assureur américain AIG, qui a été quasi-nationalisé en septembre, a passé un accord avec une société d'investissement d'Abou Dhabi pour lui céder sa banque privée basée en Suisse, selon un communiqué publié lundi.

 

Aabar Investments PJSC va acquérir la totalité d'AIG Private Bank pour 307 millions de francs suisses (254 millions de dollars), un montant encore soumis à des ajustements, indique la société d'Abou Dhabi, dans un communiqué distinct.

 

De plus, Aabar assumera certains prêts de la filiale d'AIG pour un montant global maximum de 100 millions de francs suisses (83 millions de dollars).

 

Une fois que l'opération sera bouclée, AIG Private Bank, qui changera de nom, "deviendra une institution financière indépendante, basée en Suisse et avec des agences à Hong Kong, Shanghai, Singapour et Dubai", indiquent les deux groupes.

 

La banque privée continuera à être spécialisée dans la gestion de fortune pour des clients individuels dans l'Union européenne, en Suisse, en Asie et au Moyen-Orient.

 

A la fin de 2007, AIG Private Bank avait 21 milliards de francs suisses d'actifs (17,4 milliards de dollars) sous gestion.

 

Depuis le début de l'automne, AIG a échappé à la faillite grâce à une aide de 152 milliards de dollars de l'Etat américain et s'est engagé à faire des cessions d'actifs pour rembourser une partie de l'argent prêté.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine