CHINE - CRISE FINANCIÈRE

L'indice PMI manufacturier atteint son plus bas niveau

La croissance économique chinoise subit la crise mondiale de plein fouet. La baisse des exportations a déjà provoqué la fermeture de dizaines de milliers d'usines dans le pays et le ralentissement du secteur industriel s'est accentué.

Publicité

(Reuters) PEKIN - Le ralentissement du secteur industriel chinois s'est intensifié le mois dernier, et la baisse des nouvelles commandes et de la production s'est traduite par une chute de l'indice officiel PMI, tombé à un plus bas record.

 

Le baromètre des directeurs d'achat du secteur manufacturier s'est établi en novembre à 38,8, contre 44,6 le mois précédent, a annoncé lundi la Fédération chinoise de la logistique et des achats (CFLP).

 

"L'économie chinoise rebondira à un taux de croissance comparativement élevé au printemps 2009, quand les effets des différentes mesures (de Pékin) se feront sentir", assure toutefois Zhang Liqun, économiste du gouvernement dans un commentaire de l'indicateur.

 

La journée statistique de lundi sera dominée par la publication des indices PMI manufacturiers à travers le monde. En Europe, les Pays-Bas ont ouvert le feu avec l'annonce d'un plongeon à un plus bas record de l'indice NEVI/DPA des directeurs d'achat en novembre.

 

L'indicateur se retrouve à 38,7, contre 45,3 en octobre, signe d'une forte dégradation dans l'indsutrie néerlandaise au cours du mois écoulé. L'indice PMI évolue maintenant depuis cinq mois d'affilée sous la barre des 50.

 

Après la Chine et la zone euro, le PMI manufacturier américain est attendu dans l'après-midi à 37,0 en novembre, contre 38,9 en octobre.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine