BOURSE

La récession s'installe, Wall Street s'écroule

Avec l'arrivée de la récession, les marchés américains montrent leur inquiétude. Après cinq jours consécutifs de rebond, le Dow Jones a clôturé en forte baisse et abandonne 7,7 %. Le Nasdaq a terminé en recul de près de 9 %.

Publicité

AFP - La Bourse de New York a replongé lourdement lundi, à l'issue d'une journée marquée par l'annonce officielle de l'entrée en récession des Etats-Unis, et après cinq séances de hausse consécutives: le Dow Jones a perdu 7,70% et le Nasdaq 8,95%.

Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a lâché 679,95 points, à 8.149,09 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 137,50 points, à 1.398,07 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a cédé quant à lui 8,93% (80,03 points), à 816,21 points.

La chute de lundi met fin à cinq séances de hausse au cours desquelles le Dow Jones avait repris 17%. En une séance, les indices ont reperdu près de la moitié de ce qu'ils avaient gagné.

"Les données économiques semblent pointer vers une économie qui va de mal en pis. L'inquiétude générale, c'est que la récession soit plus sévère" qu'attendu, a indiqué Owen Fitzpatrick, de Deutsche Bank.

Le terme de récession a été officialisé lundi par le Bureau national de la recherche économique, qui a daté l'entrée en récession des Etats-Unis à décembre 2007. Les pertes enregistrées depuis l'ouverture se sont accélérées à la suite de cette annonce.

"Il va être difficile d'avoir des rebonds durables, au vu des chutes enregistrés dans les indicateurs économiques", a estimé l'analyste de Deutsche Bank.

Le marché obligataire a profité de la défiance des investisseurs et continué de battre des records. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 2,719%, contre 2,957% vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,236%, contre 3,487% vendredi.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine