CANADA

L'opposition s'unit pour faire tomber Harper

Trois partis de l'opposition canadienne ont annoncé, lundi, avoir signé un accord historique par lequel ils s'engagent à faire tomber le gouvernement minoritaire conservateur de Stephen Harper et à former ensuite un gouvernement de coalition.

Publicité

Reuters  - Trois partis de l'opposition canadienne ont annoncé lundi avoir

signé un accord historique par lequel ils s'engagent à faire tomber le
gouvernement minoritaire conservateur de Stephen Harper et à
former ensuite un gouvernement de coalition.


Un vote de confiance doit avoir lieu lundi prochain au
parlement.


Cette alliance d'opposition regroupe les Libéraux, le
Nouveau parti démocratique et les souverainistes du Bloc
québécois. Stephen Harper a été reconduit voici moins de deux
mois à la tête d'un gouvernement minoritaire à l'issue des
législatives du 14 octobre.


Une alliance regroupant ces trois partis est une première de
ce genre dans l'histoire du Canada.
Les trois partis sont convenus que Stéphane Dion, chef du
Parti libéral, dirigerait la nouvelle coalition s'ils
parviennent à faire chuter Harper.


Le Bloc québécois ne fera pas officiellement partie du futur
gouvernement de coalition mais a accepté de le soutenir lors des
votes de première importance au parlement jusqu'au 30 juin 2010.
L'accord liant les Libéraux et le Nouveau parti démocratique,
lui, court jusqu'au 30 juin 2011.


"Nous assistons au triste spectacle du gouvernement de
Stephen Harper(...) Il a montré qu'il n'avait aucun plan, aucune
compétence, pas que la moindre volonté pour faire face au défi
de la crise", a déclaré Dion après la signature de l'accord.


"Les partis de l'opposition ont décidé que le moment était
venu de passer à l'action(...). Nous sommes prêts à former un
nouveau gouvernement", a annoncé Dion lors d'une conférence de
presse.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine