BANQUES

Bruxelles autorise le rachat partiel de Fortis par BNP Paribas

La Commission européenne a donné son feu vert pour "l'acquisition des filiales belges et luxembourgeoises de Fortis Holding" par BNP Paribas. En contrepartie, la banque française doit céder l'une de ses filiales en Belgique et au Luxembourg.

Publicité

AFP - La Commission européenne a autorisé mercredi le rachat partiel de Fortis par la banque française BNP Paribas, à condition que cette dernière cède une de ses filiales présente dans le secteur des cartes de crédit en Belgique et au Luxembourg, selon un communiqué.

La Commission a autorisé "l'acquisition des filiales belges et luxembourgeoises de Fortis Holding, à savoir Fortis Banque Belgique, Fortis Banque Luxembourg et Fortis Insurance Belgium, par BNP Paribas, une banque fournissant des services bancaires de détail, principalement en France".

Mais cette autorisation "est accordée à la condition que soit cédée la totalité de Paribas Personal Finance Belgium (PFB), anciennement Cetelem Belgium", a précisé la Commission.

Cette condition a déjà été acceptée par BNP Paribas, a-t-elle ajouté.

BNP Paribas est présente en Belgique et au Luxembourg dans le secteur des cartes de crédit par l'intermédiaire de PFB, "de loin l’acteur le plus important en matière de crédit accordé au moyen de cartes".

Fortis étant, elle aussi, présente dans ce secteur, notamment par l’intermédiaire de sa filiale Alpha Credit, l'opération aurait "limité le choix des clients en matière de cartes de crédit", a souligné la Commission.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine