THAÏLANDE

Le roi, souffrant, n'a pas prononcé sa traditionnelle allocution

En raison d'une infection, le roi de Thaïlande n'a pu prononcer, jeudi, le discours traditionnel qui marque la veille de son anniversaire. Il devait appeler à l'unité nationale, alors que son pays s'enfonce dans la crise politique.

Publicité

REUTERS - Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej, souffrant d'une infection de la gorge et placé sous perfusion, n'a pas pu prononcer jeudi sa traditionnelle allocution à la veille des cérémonies marquant son anniversaire.

Le souverain, qui aura 81 ans vendredi, devait prononcer un discours appelant à l'unité nationale à un moment où son pays s'enfonce dans la crise politique.

Des manifestants opposés au gouvernement ont occupé l'aéroport de Bangkok pendant huit jours, le retour à un trafic aérien normal étant prévu pour vendredi en fin de matinée.

"Hier, quand nous l'avons vu, il avait l'air d'aller bien. Il pouvait manger ce que nous lui servions, mais aujourd'hui il souffre d'une infection de la gorge et il peut à peine s'alimenter," a précisé la fille du roi, la princesse Maha Chakri Sirindhorn.

"Les médecins lui ont prescrit des médicaments et l'ont placé sous une perfusion de sérum physiologique", a-t-elle ajouté.

Le chef du procole du palais royal a précisé que le souverain a demandé à son fils, le prince Vajiralongkorn, de le remplacer pour la cérémonie.

La prince a indiqué que son père était "légèrement souffrant".

Considéré par de nombreux Thaïlandais comme un demi-dieu, le souverain est intervenu trois fois de manière décisive dans la vie politique de son pays au cours des six décennies de son règne.

Toutes ces interventions au cours des trois dernières années ont montré une grande nuance et plaidaient en faveur de l'unité nationale.

Il s'était également prononcé en faveur d'un gouvernement intègre, des remarques largement considérées comme des critiques adressées à Thaksin Shinawatra, ancien Premier ministre populiste renversé par un coup d'Etat en 2006.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine