BELGIQUE - PÉKIN

La championne olympique Hellebaut met fin à sa carrière

Tia Hellebaut, championne olympique belge de saut en hauteur, a provoqué la stupéfaction de ses compatriotes en annonçant qu'elle arrêtait la compétition. Elle est la seule athlète belge à avoir ramené un titre olympique de Pékin.

Publicité

La Belge Tia Hellebaut, championne olympique du saut en hauteur cet été à Pékin, a annoncé qu'elle attendait un enfant et mettait par conséquent un terme à sa carrière, vendredi lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Hellebaut, 30 ans, a expliqué qu'elle est enceinte depuis trois mois et qu'elle a pris sa décision d'arrêter l'athlétisme de commun accord avec son compagnon, qui est aussi son entraîneur, Wim Vandeven.

"J'arrête", a-t-elle simplement dit au début de sa conférence de presse aux côtés du futur papa.

"Wim et moi avions le sentiment, après les Jeux, que l'année 2008 serait à jamais inégalable, et ce quoi qu'il advienne sur le plan sportif en 2009. Je voulais raccrocher en terminant au sommet", a précisé Hellebaut.

"Nous avons dès lors décidé de laisser faire la nature. Et la nature a pris sa décision très rapidement, puisque je suis tombée enceinte en octobre", a expliqué la championne qui sera maman pour la première fois.

Vendredi, l'athlète flamande avait convié la presse dans les locaux du stade Roi Baudouin pour détailler son programme en 2009.


Comme Henin

L'Anversoise, ancienne spécialiste de l'heptathlon reconvertie au saut en hauteur après une blessure à une épaule, a connu sa meilleure saison en 2008 remportant le titre mondial en salle du pentathlon à Valence (Espagne) et surtout en décrochant l'or olympique à la hauteur en août à Pékin où elle avait franchi 2,05 m, battant au nombre d'essais la grande favorite, la Croate Blanka Vlasic.

Elle compte aussi à son palmarès une victoire aux Championnats d'Europe à Göteborg (Suède) en 2006, toujours à la hauteur.

Après le départ à la retraite de la sprinteuse Kim Gevaert en septembre dernier, l'athlétisme belge perd ainsi son autre représentante la plus emblématique.

Seule Belge médaillée d'or (tous sports confondus) cet été aux JO, Hellebaut a donc imité sa compatriote Justine Henin: partir au sommet. Henin avait mis fin à sa carrière en mai alors qu'elle occupait la place de N.1 mondiale de tennis.

Hellebaut a annoncé qu'elle va désormais travailler pour une entreprise de marketing sportif qui gère la carrière d'athlètes de haut niveau et qui organise les grands événements sportifs, comme la réunion d'athlétisme de Bruxelles comptant pour la Golden League.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine