SKI ALPIN

Svindal arrache la victoire dans la descente de Beaver Creek

Le Norvégien Aksel Lund Svindal a été le plus rapide dans la descente de Beaver Creek, sur la piste où il avait lourdement chuté à l'entraînement il y a un an. Il devance le Liechtensteinois Marco Buechel de 6/100 de seconde.

Publicité

AFP - Le Norvégien Aksel Lund Svindal a remporté vendredi la descente de Coupe du monde de ski alpin de Beaver Creek, un an après son terrible accident sur la même piste, en devançant le Liechtensteinois Marco Buechel et le Canadien Erik Guay.

Svindal a dévalé la "Birds of prey" (les oiseaux de proie) en 1 min 43 sec 85/100, avec seulement 6/100 d'avance sur Buechel et 35/100 sur Guay.

L'Américain Bode Miller, un des grands favoris à Beaver Creek, a chuté après une minute de course, heurtant les bâches de sécurité. Sonné, il a pu reprendre ses esprits au bord de la piste et ne semblait pas sévèrement touché.

L'Autrichien Hermann Maier, récent vainqueur du super-G de Lake Louise, a pris la 12e place, à plus d'une seconde de Svindal, alors que le Suisse Didier Cuche, tenant de la Coupe du monde de descente, a fait une grosse faute qui l'a relégué à la 15e place.

Svindal, 25 ans, s'était très grièvement blessé sur la "Birds of prey" l'an passé lors du premier entraînement à la descente.

Victime de multiples fractures et lacérations au visage, et entaillé derrière le fessier et la cuisse gauches, non loin de l'artère fémorale, il avait dû mettre un terme à sa saison et se soumettre à une longue rééducation. Il n'avait retrouvé la Coupe du monde que fin octobre au géant de Soelden.

"Ce n'est pas une revanche, a-t-il toutefois voulu préciser, je n'en voulais à personne. Je suis heureux. Normalement quand je gagne, je saute en l'air. Mais là c'est vraiment très spécial, c'est plus dans les tripes, à l'intérieur, que ça se passe."

"C'était incroyable de voir les autres descendre et ne pas arriver à me battre", a poursuivi le Norvégien, parti avec le dossard 13.

"Avec ce succès, je crois que j'ai fait un grand pas vers le retour au niveau où j'étais avant mon accident", a-t-il ajouté.

Sa victoire lui permet de rejoindre le Suisse Daniel Albrecht en tête du classement général de la Coupe du monde, position qu'il occupait il y a un an avant sa chute sur le "Golden eagle", l'un des plus gros saut du circuit.

Le Français le plus rapide vendredi a été Pierre-Emmanuel Dalcin, qui a pris la 17e place, juste devant Adrien Théaux (18e).

Les Tricolores, dont quatre ont eu l'avantage de partir avec des petits dossards, ont réussi un joli tir groupé dans les points, avec Yannick Bertrand (22e), David Poisson (24e) et Johan Clarey (29e) complétant les performances de Dalcin et Théaux.

La station du Colorado doit encore accueillir un super-G samedi et un géant dimanche.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine