TERRITOIRES PALESTINIENS

Un groupe lié au Fatah revendique des tirs de roquettes

Les tirs de roquettes qui ont frappé, depuis la bande de Gaza, Israël sont à mettre au crédit d'un groupe armé lié au Fatah du président Abbas. Il s'agit, selon ce groupe, de représailles aux violences de colons israéliens à Hébron.

Publicité

AFP - Un groupe armé lié au Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas a revendiqué samedi des tirs de roquettes, la veille depuis la bande de Gaza, contre Israël, expliquant avoir agi en représailles aux violences de colons israéliens à Hébron, en Cisjordanie.

Dans un communiqué publié à Gaza, le groupe armée Al Bouraq a affirmé avoir tiré vendredi trois roquettes contre Israël depuis le territoire palestinien "à titre de vengeance pour les actes barbares de colons juifs à Hébron" en Cisjordanie occupée.

Interrogée par l'AFP, une porte-parole militaire à Tel-Aviv a indiqué qu'"une dizaine de roquettes palestiniennes ont été tirées contre Israël vendredi, ne faisant ni blessé ni dommages".

A la faveur d'un coup de force en juin 2007, le Hamas islamique a pris le contrôle de la bande de Gaza et évincé le parti de M. Abbas, qui ne contrôle plus aujourd'hui que la Cisjordanie.

Jeudi, des colons en colère se sont livrés à une série d'exactions à l'encontre de Palestiniens, après leur évacuation manu militari par la police israélienne d'une maison disputée à Hébron.

Des groupes de jeunes colons se sont attaqués à des Palestiniens et à leurs propriétés et trois Palestiniens ont été blessés par balles.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine