ISRAËL - BANDE DE GAZA

Les Israéliens bloquent une livraison humanitaire vers Gaza

La police israélienne a bloqué le départ d'un bateau chargé par le Mouvement islamiste arabe israélien d'une cargaison humanitaire à destination de la bande de Gaza, sous le coup d'un blocus depuis que le Hamas en a pris le contrôle.

Publicité

REUTERS - La police israélienne a bloqué dimanche le départ d'un bateau chargé de nourriture et matériel médical que des Arabes israéliens entendaient livrer dans la bande de Gaza, sous le coup d'un blocus depuis que le Hamas en a pris le contrôle.

Le Mouvement islamiste arabe israélien avait organisé ce voyage entre Israël et le territoire palestinien côtier, qui devait être la première livraison d'une cargaison humanitaire par la voie maritime.

Mais la police du port de Jaffa a ordonné au propriétaire du navire de ne pas se rendre à Gaza et de conduire son bateau dans la marina de Tel Aviv, où il a été placé sous surveillance.

"Nous avons prévenu le propriétaire qu'il violerait la loi et serait arrêté si son bateau tentait de rallier Gaza", a déclaré le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld.

La loi israélienne interdit à tout citoyen de l'Etat juif de se rendre dans la bande de Gaza, territoire que les colons et l'armée ont quitté en 2005.

"C'est un acte lâche de la part de gens et d'une police qui craignent notre livraison de médicaments à l'hôpital Shifa de Gaza. Mais nous continuerons à briser le siège", a réagi Ahmed Tibi, parlementaire arabe israélien.

La situation humanitaire dans la bande de Gaza inquiète les Nations unies et les organisations de défense des droits de l'homme, qui ont demandé à Israël de relâcher le blocus imposé sur le territoire dirigé depuis juin 2006 par le Mouvement de la résistance islamique.

La semaine dernière, un navire libyen qui devait acheminer à Gaza 3.000 tonnes de nourriture, médicaments et aide humanitaire, selon des responsables libyens et palestiniens, a été dérouté par la marine israélienne.

Plusieurs bateaux en provenance de Chypre, avec à bord des militants pro-palestiniens et de l'aide, ont cependant été autorisés à accoster à Gaza au cours des derniers mois.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine