PHILIPPINES

Cinq soldats tués dans des combats avec des islamistes

Au moins cinq soldats philippins ont été tués au cours d'affrontements avec des combattants du groupe islamiste Abou Sayyaf. L'offensive, qui se poursuit actuellement, est localisée sur les îles de Jolo et Basilan, au sud du pays.

Publicité

REUTERS - Cinq soldats philippins et cinq rebelles musulmans ont trouvé la mort depuis dimanche lors d'une série d'accrochages dans une zone de montagne de la province de Basilan, dans le sud du pays, a annoncé lundi un porte-parole militaire.

 

L'armée dit avoir été visée par des combattants du Front Moro de libération islamique (FMLI) et du plus petit groupe Abu Sayyaf après sa capture d'une zone proche de la mer considérée comme une route majeure d'approvisionnement de la rébellion.

 

Le FMLI est engagé depuis plus de dix ans dans des pourparlers plus ou moins réguliers avec le gouvernement philippin pour mettre fin à son insurrection.

 

On estime à 120.000 le nombre des morts dans ce conflit déclenché il y a quarante ans pour la défense des droits de la minorité musulmane du sud du pays majoritairement catholique.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine