OPÉRA

"Don Carlo" ouvre la saison de la Scala de Milan

Applaudissements mais aussi sifflets ont accueilli "Don Carlos", l'opéra de Verdi qui ouvrait dimanche la saison de la Scala. L'Italien Giuseppe Filianoti a été remplacé à la dernière minute par l'Américain Stuart Neill pour le rôle-titre.

Publicité

REUTERS - MILAN - Des applaudissements et quelques sifflets ont accueilli "Don Carlos", l'opéra de Giuseppe Verdi qui ouvrait dimanche soir la saison de la célèbre Scala de Milan devant un public huppé mais parfois soucieux de ne pas trop le montrer en ces temps de crise.
Le directeur général de l'opéra, Stéphane Lissner, a expliqué le mécontentement d'une partie du public par le remplacement de dernière minute du ténor italien Giuseppe Filianoti par l'Américain Stuart Neill pour le rôle-titre.

La direction ne s'est pas expliquée mais Filianoti pense qu'elle l'a sanctionné pour une erreur qu'il a commise jeudi lors d'une avant-première réservée aux moins de 26 ans.
Cette initiative visait à attirer les jeunes générations avec des billets à dix euros. Ceux de la soirée d'ouverture, événement mondain par excellence, affichaient en revanche un prix pouvant atteindre 2.000 euros.
Devant l'objectif des caméras, banquiers, hommes d'affaires et célébrités se sont succédé dans le hall, du président rwandais Paul Kagamé aux stylistes Domenico Dolce et Stefano Gabbana. Une partie des invitées avait opté pour un style sobre, affirmant avoir recyclé pour l'occasion quelques vieilles robes.

"Nous sommes ici pour la musique, pour Don Carlos, pour la Scala qui donne de l'optimisme à l'ensemble de l'Italie", a déclaré le ministre de la Défense Ignazio de la Russa, qui a trouvé les performances et la mise en scène du Français Stéphane Braunschweig "plus qu'acceptables".
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine