THAÏLANDE

Abhisit Vejjajiva est candidat au poste de Premier ministre

Le Parti démocrate proposera le nom de son leader, Abhisit Vejjajiva, pour le poste de Premier ministre lorsque le Parlement se réunira en session extraordinaire. Le parti d'opposition affirme être en mesure de former un gouvernement.

Publicité

AFP- Le Parti démocrate, qui était jusqu'ici le principal parti d'opposition en Thaïlande, proposera le nom de son leader, Abhisit Vejjajiva, pour le poste de Premier ministre lorsque le Parlement se réunira, ont indiqué lundi des responsables de cette formation.

Samedi, le Parti démocrate avait annoncé qu'il avait conclu un accord avec des députés d'autres formations autrefois alliées à l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra et qu'il serait en mesure de former un nouveau gouvernement.

"Le Parti (démocrate) demandera au Parlement de se réunir à nouveau en session extraordinaire" et "le nom qui sera proposé pour le poste de Premier ministre sera celui d'Abhisit," a indiqué à l'AFP Sathit Wongnongtoey, haut responsable de cette formation.

Abhisit Vejjajiva, 44 ans, homme politique de Bangkok qui a suivi des études à Oxford, était jusqu'ici le principal leader d'opposition en Thaïlande.

Sa nomination comme candidat au poste de Premier ministre fait suite à l'occupation par des manifestants royalistes des aéroports de Bangkok entre le 25 novembre et le 3 décembre et à la dissolution du parti pro-Thaksin au pouvoir, sur ordre de la Cour constitutionnelle.

Le Parti démocrate, puissant à Bangkok et dans le sud, est la plus vieille formation politique du royaume de Thaïlande (62 ans d'existence). Il a toujours maintenu des liens étroits avec les élites traditionnelles de Bangkok, que ce soit dans l'armée, dans l'administration ou au palais royal.

Les lieutenants de M. Thaksin ont qualifié de "coup d'Etat déguisé" l'ordre de dissolution du Parti du pouvoir du peuple (PPP) prononcé le 2 décembre et qui a déstabilisé la coalition gouvernementale.

Le PPP (pro-Thaksin) avait largement remporté en décembre 2007 des élections législatives qui avaient mis fin à quinze mois d'administration militaire. M. Thaksin avait été renversé en septembre 2006 par des généraux légitimistes. Il vit aujourd'hui en exil.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine