VENDÉE GLOBE

Loïck Peyron abandonne, victime d'un démâtage

Loïck Peyron pointait en troisième position du classement lorsqu'il a démâté à 600 milles des îles Kerguelen. Le skipper est désormais contraint de se diriger vers l'Afrique du Sud (vidéo postée avant l'incident).

Publicité

AFP - Le Français Loïck Peyron (Gitana-Eighty) a démâté mercredi en début d'après-midi dans le Vendée Globe alors qu'il était 3e au classement de cette course autour du monde en solitaire, ont annoncé les organisateurs, précisant que le skippeur était indemne.

Peyron, qui pointait à la 5e place au classement de 5H00 (4H00 GMT), était remonté à la 3e six heures plus tard. Mais vers 14H00 heure française, alors qu'il se trouvait à environ 180 milles dans le sud des îles Crozet (océan Indien) et à une quinzaine de milles du leader, Sébastien Josse (BT), son mât s'est brisé.

"J'étais à l'intérieur quand j'ai entendu un énorme bruit. En sortant sur le pont, j'ai constaté qu'il n'y avait plus de mât. Il me reste la bôme et nous réfléchissons actuellement sur la suite des opérations", a-t-il expliqué aux organisateurs.

"Il y avait 30 noeuds de vent (...). Il n'y avait pas de raison de se faire mal et tout allait très bien à bord quand le mât est tombé brutalement sans aucun signe avant-coureur", a-t-il expliqué.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine