GHANA - PRÉSIDENTIELLE

Un second tour pour départager les deux candidats

La commission électorale nationale a confirmé qu'aucun des deux candidats à la présidentielle n'avait recueilli la majorité absolue. Un second tour sera organisé le 28 décembre pour désigner le successeur de John Kufuor à la tête du pays.

Publicité

AFP - Le candidat du parti au pouvoir au Ghana, Nana Akufo-Addo, est arrivé en tête au premier tour de l'élection présidentielle mais n'a pas obtenu de majorité absolue ce qui rend nécessaire la tenue d'un second tour, a annoncé mercredi la Commission électorale nationale.

Nana Akufo-Addo, du Nouveau parti patriotique (NPP), a remporté 49,13% des suffrages (4.159.439 voix) lors de l'élection de dimanche, a déclaré le président de la Commission électorale, Kwadwo Afari-Gyan, lors d'une conférence de presse.

Son principal adversaire, John Atta-Mills, du Congrès démocratique national (NDC, opposition), a obtenu 47,92% des votes (4.056.634 voix).

Le vainqueur n'ayant pas obtenu la majorité absolue des suffrages (50% plus une voix), un second tour devra départager les deux candidats à la succession de John Kufuor, qui tire sa révérence après huit ans au pouvoir.

Le deuxième tour se déroulera le dimanche 28 décembre, a précisé M. Afari-Gyan.

Nana Akufo-Addo et John Atta-Mills sont deux juristes âgés de 64 ans.

Un troisième candidat, Papa Kwesi Nduom, du Parti de la convention du peuple (CPP), qui avait été pressenti comme un possible "troisième homme", n'a recueilli que 1,3% des suffrages, selon la Comission électorale.

Quelque 12,8 millions d'électeurs, sur 23,5 millions d'habitants, étaient inscrits pour voter dimanche pour renouveler la totalité du Parlement (230 députés) et élire un président.

En dépit de quelques accusations de fraude et d'incidents isolés, ce scrutin a été salué par les observateurs locaux et étrangers pour son calme et sa transparence dans un continent coutumier d'élections violentes et frauduleuses.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine