TÉLÉCOMMUNICATION

Alcatel-Lucent annonce un vaste plan d'économies

Le groupe Alcatel-Lucent, qui traverse une crise importante depuis sa fusion en 2006, compte supprimer 1 000 emplois et réduire drastiquement le nombre de postes chez ses sous-traitants. Objectif : un budget 2009 à l'équilibre.

Publicité

Reuters - Alcatel-Lucent a annoncé vendredi un plan de 750 millions d'euros d'économies à taux de change constant d'ici le quatrième trimestre 2009 et à orienter ses investissements vers les plates-formes de nouvelle génération.

 

Par ces mesures, qui marquent la stratégie de Ben Verwaayen, le nouveau directeur général nommé début septembre, l'équipementier télécoms en difficulté compte parvenir à un résultat d'exploitation ajusté proche de l'équilibre en 2009.

 

Pour 2009, Alcatel-Lucent prévoit dans un communiqué "un marché des équipements de télécommunications et des services de déploiement qui y sont liés en baisse de 8% à 12% à taux de change constant, et prévoit de maintenir une part de marché stable".

 

"En raison du déclin attendu des volumes, et étant donné que les améliorations prévues sur la marge brute ne porteront leurs fruits que vers la fin de l'année, les prévisions initiales du groupe sont d'atteindre un résultat d'exploitation ajusté proche de l'équilibre en 2009".

 

Le groupe vise une marge brute comprise entre 34% et 36% en 2010 et entre 35% et 39% en 2011, avec une marge d'exploitation comprise entre 4% et 6% en 2010 et entre 5% et 9% en 2011.

 

L'équipementier franco-américain a vu sa marge d'exploitation tomber à 0,6% en 2007 contre 5,1% en 2006.

 

Les économies de 750 millions d'euros prévues d'ici fin 2009 concerneront pour environ un tiers le coût des biens vendus, et deux tiers les dépenses de R&D et de charges administratives et commerciales.

 

L'ensemble des actions menées Alcatel-Lucent vise à réduire son point d'équilibre financier d'un milliard d'euros par an en 2009 et 2010, ajoute-t-il.

 

Dans le cadre de ces mesures, Alcatel-Lucent prévoit de réduire le nombre de postes occupés par des managers d'environ 1.000, et le nombre de sous-traitants d'environ 5.000.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine