COLOMBIE

Le trafiquant de drogue le plus recherché extradé aux États-Unis

Diego Montoya, l'une des dix personnes les plus recherchées aux États-Unis, est arrivé à Miami. Il était responsable de 70% de la cocaïne exportée, selon les autorités colombiennes, qui lui attribuent 1 500 assassinats.

Publicité

AFP - Le trafiquant de drogue colombien Diego Montoya, alias "Don Diego", l'une des 10 personnes les plus recherchées aux Etats-Unis, est arrivé vendredi à Miami (sud-est), où il sera jugé, ont annoncé vendredi les autorités américaines.

Diego Montoya était à la tête de l'organisation qui avait peu à peu remplacé, au fil des années 1990, les cartels de Cali et de Medellin.

Selon les autorités colombiennes, au moment de son interpellation en 2007, il était responsable de 70% de la cocaïne exportée vers les Etats-Unis et l'Europe. On lui attribue aussi plus de 1.500 assassinats.

Il doit être présenté lundi devant un tribunal fédéral de Miami, qui le jugera pour 12 chefs d'accusation.

La police fédérale américaine (FBI) l'avait placé dès 2004 sur sa liste des trafiquants de drogue les plus recherchés, estimant pour sa part qu'il contrôlait 60% de la cocaïne exportée aux Etats-Unis.

"Aucune affaire de trafic de drogue n'a eu une telle importance depuis le jugement et la condamnation des frères Rodriguez Orejuela", les chefs du cartel de Cali emprisonnés aux Etats-Unis, a déclaré le procureur fédéral Alex Acosta, du district sud de Floride.

"Don Diego", âgé d'une cinquantaine d'années - sa fiche au FBI fait état de plusieurs dates de naissance possibles - dirigeait le cartel du "Norte del Valle", basé dans le département du Valle, dans le sud-ouest de la Colombie, jusqu'à son interpellation en septembre 2007, lors d'une opération conjointe de l'armée et des services secrets colombiens.

Pendant de nombreuses années il a entretenu des liens avec le groupe paramilitaire d'extrême droite des Autodéfenses unies de Colombie (AUC), démobilisé à partir de 2003, qui le protégeait.

Il est réclamé par les Etats-Unis notamment pour constitution "d'une association de malfaiteurs en vue d'importer et de distribuer de la cocaïne aux Etats-Unis et blanchiment d'argent".
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine