Accéder au contenu principal
COMMERCE INTERNATIONAL

Pas de réunion ministérielle de l'OMC avant la fin de l'année

2 min

Le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Pascal Lamy, a renoncé à convoquer une réunion ministérielle avant la fin de l'année, estimant qu'il n'y avait pas de consensus assez large parmi les grandes puissances.

Publicité

REUTERS - Le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Pascal Lamy, s'est prononcé contre la convocation d'une réunion ministérielle avant la fin de l'année, a-t-on appris vendredi auprès de diplomates.

Lamy a estimé qu'il n'y avait pas de consensus assez large parmi les grandes puissances économiques pour convoquer aujourd'hui une réunion.

L'appel des dirigeants du G20, le mois dernier, en faveur d'un accord qui permette de boucler les négociations dites du cycle de Doha avant la fin de l'année pour pouvoir mieux faire face à la crise et réduire le protectionnisme devrait donc rester lettre morte.

Le commerce international risque également de traverser une période d'incertitude au beau milieu d'une grave crise économique mondiale.

Officiellement, le cycle de Doha sur la libéralisation des échanges mondiaux va se poursuivre mais de l'avis d'économistes, il sera beaucoup plus difficile de parvenir à un accord l'année prochaine lorsque l'économie mondiale sera beaucoup plus mal en point qu'aujourd'hui.

Lamy a toutefois laissé à l'initiative des responsables politiques désireux de parvenir à un accord d'essayer de sauver les négociations au cours du week-end.

"Des dirigeants ont exprimé un souhait mais cela ne s'est pas suffisamment concrétisé pour l'instant", a dit Lamy lors d'une réunion avec les ambassadeurs des principaux pays membres.

"A moins qu'il n'y ait des changements radicaux au cours des prochaines 48 heures, c'est la réalité à Genève", a ajouté Lamy, dont les propos ont été rapportés à Reuters par un participant.

En marge du conseil européen à Bruxelles, la chancelière allemande, Angela Merkel a déclaré que son pays était déterminé à faire avancer les négociations.

"L'Allemagne fera tout son possible pour que des avancées éventuelles puissent encore être obtenues", a dit la responsable allemande lors d'une conférence de presse alors qu'elle était interrogée sur l'absence probable de réunion de l'OMC d'ici la fin de l'année.

La suite des négociations sera évoquée lors de la réunion du conseil général de l'OMC qui se tiendra les 17 et 18 décembre.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.