Accéder au contenu principal

Sony BMG à l'amende pour recel illégal d'informations

Le groupe Sony BMG, accusé d’avoir illégalement récolté des informations sur des milliers de mineurs à travers des sites Internet, a accepté de payer une amende record d’un million de dollars pour mettre fin aux poursuites.

Publicité

AFP - L'éditeur musical Sony BMG Music Entertainment a accepté de verser une amende record d'un million de dollars pour mettre fin à des poursuites liées à la saisie de données personnelles sur des moins de 13 ans, a annoncé jeudi la Commission fédérale du commerce (FTC).

Sony BMG, une filiale de la branche américaine de Sony, était accusé d'avoir à la fois réuni et disséminé des données sur des milliers de mineurs sans le consentement de leurs parents, à travers des sites internet.

"Les sites ayant des activités de socialisation, comme tous les sites, doivent obtenir le consentement de parents avant de rassembler des informations personnelles concernant des enfants", a commenté le président de la FTC William Kovacic.

Plus d'un millier de sites internet permettent à Sony BMG d'entretenir la popularité des centaines d'artistes et chanteurs sous contrat avec la société, dont bon nombre sont particulièrement populaires auprès des enfants et des adolescents.

Sur 196 sites, Sony BMG aurait sciemment réuni des informations concernant au moins 30.000 enfants, qui devaient s'enregistrer pour participer à des forums de discussion avec des adultes.

C'est la deuxième fois que la FTC inflige une amende de ce montant pour ce type d'infraction, après la condamnation en septembre 2006 du site de socialisation Xanga.com. 
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.