Accéder au contenu principal

Les camions de l'Otan à nouveau pris pour cible par les Taliban

Un groupe de Taliban présumés a incendié un dépôt de l'Otan près de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, détruisant onze camions et treize conteneurs. Environ 300 véhicules de l'Otan ont été incendiés depuis début décembre.

Publicité

AFP - Des rebelles talibans présumés ont incendié, tôt samedi dans le nord-ouest du Pakistan, onze camions de l'Otan et treize conteneurs destinés au ravitaillement des troupes étrangères en Afghanistan, selon la police.

L'attaque survenue peu avant l'aube a visé un dépôt militaires de l'Otan proche de la ville de Peshawar, a annoncé à l'AFP un policier local, Fida Mohammad. Les pompiers ont cependant réussi à sauver des flammes près de 20 autres véhicules, selon la même source.

Environ 300 camions de l'Otan ont été incendiés depuis le début du mois de décembre par des rebelles pakistanais près de Peshawar.

Cette grande ville du nord-ouest du Pakistan est proche des zones tribales frontalières de l'Afghanistan qui servent de repaire à des groupes de talibans afghans et pakistanais et à leurs alliés du réseau terroriste Al-Qaïda.

Un chef taliban avait averti fin novembre que les insurgés chercheraient à bloquer l'approvisionnement des troupes de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan ainsi que de celles placées sous commandement direct américain en Afghanistan.

Depuis cette série d'attaques, souvent audacieuses et menées à l'aide de lance-roquettes, la sécurité a été renforcée et des troupes supplémentaires ont été affectées à la surveillance des dépôts, a affirmé Fida Mohammad.

"Cette fois-ci, ils (les assaillants) sont arrivés en catimini à la faveur de l'obscurité sans tirer de roquettes ou de coups de feu", a-t-il dit.

Ces assauts répétés ont mis en lumière la vulnérabilité des chaînes d'approvisionnement des forces étrangères via le Pakistan, au moment crucial où les Etats-Unis comptent, à partir de 2009, presque doubler le nombre de leurs soldats en Afghanistan, qui s'établit actuellement à 32.000.

Quelque 80% du ravitaillement des troupes étrangères en Afghanistan viennent du Pakistan, du carburant aux équipements lourds, en majorité via la passe de Khyber reliant les deux pays.

Cette dernière se situe au coeur des zones tribales, devenues un repaire pour des groupes de talibans et d'Al-Qaïda qui ont fui l'Afghanistan après le renversement du régime taliban à la fin 2001.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.