ÉTATS-UNIS - CORRUPTION

La justice de l'Illinois demande le renvoi du gouverneur Blagojevich

La ministre de la justice de l'Illinois a demandé vendredi à la Cour Suprême de l'Etat de démettre le gouverneur Rod Blagojevich, accusé d'avoir tenté de "vendre" le siège de sénateur laissé vacant par le président élu Barack Obama.

Publicité

AFP - La ministre de la justice de l'Illinois (nord) a demandé vendredi à la Cour Suprême de l'Etat de renvoyer le gouverneur Rod Blagojevich, accusé d'avoir voulu "vendre" le siège du président élu Barack Obama au Sénat.

"A la lumière de son arrestation à la suite du dépôt d'une plainte pénale, le gouverneur Blagojevich n'a plus aucune légitimité pour exercer ses activités officielles", a déclaré la ministre de la justice de l'Etat, Lisa Madigan au cours d'une conférence de presse.

Arrêté mardi avant d'être libéré sous caution, le gouverneur de l'Illinois, Etat dont Barack Obama était le sénateur, a été confondu par des écoutes autorisées par la justice. Les enregistrements de ses conversations téléphoniques montrent qu'il a cherché à monnayer le fait que c'est au gouverneur de nommer un sénateur américain quand un siège est vacant.

La ministre de la justice a expliqué que l'Etat ne pouvait pas se permettre d'attendre la fin d'une procédure de destitution, prévue à l'ordre du jour du parlement de l'Illinois la semaine prochaine, car "le gouvernement de l'Etat est paralysé par un gouverneur incapable de gouverner", qui refuse de démissionner.

"Je veux être bien claire sur le fait que mon argumentation ne porte pas sur le fait de savoir si la conduite du gouverneur doit aboutir à une condamnation pénale", a ajouté Mme Madigan, indiquant néanmoins que sa démarche "ne va pas à l'encontre de la nécessité d'une procédure de destitution et d'un procès".

"Nous voulons que la Cour reconnaisse (...) l'urgence de la nécessité d'avoir un gouverneur qui puisse exercer ses prérogatives de manière légitime et efficace", a insisté Mme Madigan, qui a reconnu que la Cour pouvait décider "immédiatement" de renvoyer le gouverneur, mais aussi rejeter cette demande.

Le gouverneur démocrate, 51 ans, et son directeur de cabinet de 46 ans, John Harris, ont été inculpés de tentative de fraude et de corruption, et risquent jusqu'à 30 ans de prison dans cette affaire.

Les deux hommes sont également accusés d'avoir menacé de suspendre l'aide de l'Etat de l'Illinois au groupe de presse du Chicago Tribune afin de "provoquer une purge des éditorialistes du journal", selon le bureau du procureur.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine