SKI - COUPE DU MONDE

L'Allemande Maria Riesch s'adjuge le slalom de La Molina

L'Allemande Maria Riesch a dominé les deux manches du slalom de La Molina, en Espagne, pour s'imposer avec près d'une seconde et demie d'avance sur l'Américaine Lindsey Vonn, qui conserve la tête du classement de la spécialité.

Publicité

AFP - L'Allemande Maria Riesch, talent précoce freiné par nombreuses blessures, a confirmé sa belle saison 2007/2008 en dominant dimanche le slalom de La Molina, sa 7e victoire et la 2e dans la discipline en Coupe du monde de ski alpin.

La grande (1,80 m) Maria, âgée de 24 ans, était d'autant plus radieuse qu'elle a partagé le podium avec l'Américaine Lindsey Kildow-Vonn, deuxième, sa grande copine qui a repris la tête du classement général.

A 17 ans, Maria marquait déjà des points sur le circuit majeur. A 20 ans, elle gagnait en descente (Haus-im-Ennstal) et en slalom (Levi). Elle était l'héritière de la Wunderteam allemande et notamment de Katia Seizinger.

Mais, tout près du sommet (3e du classement général en 2004), la jeune femme traversa une période noire, avec successivement une épaule fracturée, les ruptures des ligaments croisés des genoux gauche puis droit. Ce furent deux saisons noires et trois ans à ressentir des douleurs.

Globes

La saison 2007/2008 fut celle du renouveau, avec deux petits globes de cristal remportés en super-G et en super-combiné, qui en disent long sur la polyvalence de la demoiselle.

"Bien sûr, les conditions étaient difficiles pour moi en partant la dernière (de la seconde manche, ndlr), mais j'ai essayé de skier le plus proprement possible. Je ne sais pas quel était mon secret aujourd'hui. Mes skis étaient certainement parfaits", a estimé Riesch, la meilleure dans chacune des manches disputées sous une fine neige.

Désormais, elle pointe à la 3e place du classement général, à 9O points de sa copine US dont elle apprécie le caractère entier. "Il est dur de se battre sur tous les fronts, car Lindsey est bonne partout. Et quand je gagne une course, Lindsey est deuxième (rires). Ca sera difficile de lui ravir la première place", a-t-elle ajouté.

"Il faudrait aussi que je m'améliore en slalom géant, non point faible. Au début de ma carrière, j'avais obtenu quelques bons résultats. Ma 10e place dans la discipline, hier, est peut-être un point de départ", a expliqué Riesch.

C'est la 3e fois cette saison que les deux amies montent ensemble sur le podium, après Levi (slalom) et Lake Louise (descente). "Cette fois, c'est Maria qui est devant et je suis contente pour elle", a indiqué Vonn-Kildow, avant une embrassade chaleureuse.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine