Accéder au contenu principal
GRÈCE

Athènes se prépare à vivre une nouvelle journée agitée

2 min

Après avoir connu un dimanche relativement calme, les habitants de la capitale grecque s'attendent à de nouveaux troubles. Étudiants et lycéens doivent se retrouver en début d'après-midi devant la direction de la police d'Athènes.

Publicité

AFP -Athènes se préparait lundi à de nouvelles manifestations lycéennes au dixième jour de troubles provoqués par la mort d'un adolescent tué par un policier, après une nuit généralement calme.

Dans la capitale, le seul incident signalé par la police pour la nuit a été un cocktail Molotov lancé contre un magasin d'informatique dans le quartier étudiant et contestataire d'Exarchia, qui a provoqué un début d'incendie.

A Volos, dans le centre du pays, des dégâts plus sérieux ont en revanche été infligés dimanche soir par des groupes de jeunes à sept succursales de banques et des magasins, à l'issue d'une manifestation lycéenne, a-t-on précisé de source policière.

Lundi matin, la police de la capitale restait fortement mobilisée face au risque d'incidents lors de la comparution prévue au Palais de justice de plusieurs personnes arrêtées dans la nuit de samedi à dimanche, marquée par une nouvelle flambée de violences. Au total, 86 personnes avaient été interpellées jusqu'à dimanche midi.

Les coordinations lycéennes ont de leur côté appelé pour la mi-journée à un rassemblement assis de protestation devant la direction de la police d'Athènes, au centre-ville.

Auparavant, des groupes de lycéens doivent bloquer la circulation autour des ministères de l'Education et de la Défense, sur les deux grands axes reliant le centre aux banlieues nord, et sur quatre autres grandes artères, dont l'une au port du Pirée.

Selon les derniers chiffres fournis vendredi par le ministère de l'Education, une centaine d'établissements secondaires étaient occupés dans le pays, tandis que les élèves boudaient les cours dans une trentaine d'autres.

Pour la soirée, une manifestation d'étudiants est envisagée dans le centre d'Athènes, tandis qu'un rassemblement en solidarité avec les personnes arrêtées a été annoncé par des groupes de gauche à Larissa (centre).
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.