SANTÉ - ÉTATS-UNIS

Les fumeurs pourront attaquer les fabricants de cigarettes "light"

La Cour suprême des États-Unis a jugé, par cinq voix contre quatre, recevable les poursuites contre le cigarettier Altria pour avoir, par l'appellation "light", laissé entendre que ces cigarettes étaient moins nocives pour la santé.

Publicité

AFP - La Cour suprême des Etats-Unis a décidé lundi que les fumeurs pouvaient poursuivre le cigarettier Altria, ainsi que les autres fabricants du secteur, pour les avoir trompés en appelant ses cigarettes "light" alors qu'elles n'étaient pas moins nocives pour leur santé.

La plus haute juridiction américaine avait été saisie par trois fumeurs qui souhaitaient poursuivre en justice Altria, groupe qui détient notamment la marque Philip Morris. Les neufs juge ont tranché en faveur des fumeurs à cinq voix contre quatre.

Cette affaire pourrait avoir de très importantes conséquences en termes financiers pour les cigarettiers, poursuivis par de nombreux anciens fumeurs sur des accusations comparables.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine