AFFAIRE MADOFF

HSBC risque de perdre un milliard de dollars

Troisième banque mondiale pour la capitalisation, la banque britannique HSBC a annoncé une exposition d'un milliard de dollars aux fonds de Bernard Madoff. C'est l'exposition la plus importante dévoilée après celle de Santander en Espagne.

Publicité

AFP - La banque britannique HSBC, numéro trois mondiale par la capitalisation, a reconnu lundi avoir une exposition aux fonds de Bernard Madoff à hauteur d'environ un milliard de dollars.

Cette exposition est la plus importante dévoilée jusqu'à présent après celle de la banque espagnole Santander (2,33 milliards d'euros, environ 3,1 milliards de dollars).

Dans un communiqué, HSBC a "noté différents articles apparus dans la presse sur son exposition à l'escroquerie supposée chez Madoff Investment Securities, qui fait l'objet d'une enquête criminelle aux Etats-Unis".

"Dans l'intérêt de la transparence, HSBC confirme avoir apporté un financement à un petit nombre de clients institutionnels ayant investi dans des fonds avec Madoff. Sur la base des informations actuellement disponibles, HSBC estime que l'exposition potentielle liée à ces financement est d'environ un milliard de dollars", poursuit le communiqué.

HSBC ajoute que, dans le contexte de son activité de conservation de titres, elle a des clients ayant investi chez Madoff. "Elle ne croit pas", cependant, "que ces contrats de conservation puissent être une source d'exposition pour le groupe".

HSBC est actuellement la troisième banque mondiale après les chinoises Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) et China Construction Bank (CCB). Elle s'est pour l'instant assez bien sortie de la crise du crédit et sa capitalisation est supérieure à celle de toutes ses concurrentes britanniques cotées réunies.

Royal Bank of Scotland (RBS), aujourd'hui nationalisée à 57,8%, a admis lundi une perte potentielle de 400 millions de livres, soit quelque 600 millions de dollars, et le fonds d'investissement Man Group une exposition de 360 millions de dollars.
   

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine