ALLEMAGNE

Siemens doit payer près d'un milliard d'euros pour corruption

Le géant Siemens a été condamné à une amende de 395 millions d'euros par la justice allemande pour avoir eu recours à la corruption pour obtenir des contrats. Le groupe a aussi écopé d'une amende de 585 millions d'euros aux États-Unis.

Publicité

AFP - Le groupe industriel allemand Siemens a été condamné à une amende de 395 millions d'euros par la justice allemande, en plus d'une sanction de 800 millions de dollars aux Etats-Unis, pour avoir eu recours à la corruption pour obtenir des contrats, a-t-il annoncé lundi.

Siemens a indiqué dans un communiqué qu'il "acceptait" la sanction imposée par le Parquet allemand de Munich (sud), et que désormais les poursuites à son encontre en Allemagne "étaient closes."

Un peu auparavant, les autorités judiciaires américaines avaient accepté de passer l'éponge sur le gigantesque scandale de corruption agitant le groupe allemand à condition que Siemens, coté à la Bourse de New York, paye une amende de 450 millions de dollars (environ 350 millions d'euros) et paye 350 millions de dollars (environ 270 millions d'euros) à l'autorité boursière SEC.

La facture totale est ainsi d'environ 1 milliard d'euros.

Le groupe allemand a pendant des années versé des pots-de-vin pour décrocher des contrats internationaux.

Le montant des caisses noires alimentées par Siemens, qui fabrique aussi bien des trains que des turbines électriques, est jusqu'ici estimé à 1,3 milliard d'euros.

La révélation il y a deux ans de ce scandale de corruption a complètement bouleversé le conglomérat centenaire, qui a renouvelé toute sa direction et dont certains anciens dirigeants restent individuellement sous le coup de poursuites.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine