RALLYE

L'année 2008 fut (encore) un bon cru pour Loeb

En 2008, Sébastien Loeb et son copilote monégasque Daniel Elena sur Citoën C4 sont rentrés dans l'histoire des sports mécaniques en remportant leur cinquième titre mondial consécutifs. Coup d'œil dans le rétro de l'année écoulée.

Publicité

Sébastien Loeb entre dans la légende. En remportant les championnats du monde des rallyes en 2008, l’Alsacien est devenu, à 34 ans, le premier pilote à décrocher cinq couronnes consécutives. Un chiffre qui le fait entrer au panthéon du sport automobile, toutes disciplines confondues, aux côtés du pilote argentin de Formule 1, Juan Manuel Fangio, ou du spécialiste des 24 Heures du Mans, le Danois Tom Kristensen.

 

 

Le quotidien français L’Équipe l’avait élu sportif français de l’année en 2007 au terme d’une saison âprement disputée. Bien qu’il ait assis un peu plus sa domination sur le rallye mondial durant l'année écoulée, il est peu probable que le pilote ait droit à ce titre honorifique en 2008. Concurrence avec les champions olympiques oblige.

 

 

11 victoires en 15 rallyes

 

 

Sa saison démarre en trombe. Sur les routes de l’arrière-pays niçois, il survole ses adversaires et bat deux records : Loeb porte à cinq le nombre de ses victoires sur le prestigieux rallye de Monte-Carlo et à un total de 37 en championnat du monde.

 

 

Après ce départ tonitruant, le Français connaît une première partie de saison plus compliquée. Abandon en Suède, pépins en Jordanie… Et surtout le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford) qui ne le lâche pas d’une semelle au classement.

 

 

Le déclic s’effectuera justement sur les terres de son rival. En territoire ennemi, l’Alsacien remporte le rallye de Finlande, le dernier rallye de prestige qui lui échappait depuis le début de sa carrière.

 

Loeb creuse l’écart sur ses rivaux en s’imposant ensuite en Allemagne (pour la septième fois), en Nouvelle-Zélande, en Catalogne et en Corse.

 

Loeb et son coéquipier Daniel Elena s’adjugent le titre mondial lors de l’avant dernière épreuve, au Japon. Il s’offre une victoire pour l’honneur et le titre à son constructeur, Citroën, lors de la dernière course, en Grande-Bretagne. Bilan 2008 : 11 victoires en 15 rallyes.

 

 

Loeb n’en finit pas d’étonner

 

Cerise sur le gâteau, Loeb a remporté, en fin de saison à Londres, le trophée des champions qui oppose les plus prestigieux pilotes de l'ensemble du sport automobile dans des duels sur un circuit court.

 

 

L’Alsacien a également étonné son monde en signant des temps canons sur l’asphalte lors d'une séance d'essais au volant d’une Formule 1 Red Bull. Une piste pour une éventuelle reconversion ? Son contrat avec Citroën prend fin en 2009…

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine