FRANCE

Le déficit public de 2009 pourrait atteindre 3,9 % du PIB

Le ministre du Budget, Eric Woerth, a annoncé à l'Assemblée nationale que le déficit budgétaire de la France pourrait atteindre 79,3 milliards d'euros en 2009, pour un déficit public s'établissant à 3,9 % du PIB.

Publicité

AFP - Le ministre du Budget, Eric Woerth, a chiffré mercredi à l'Assemblée à 79,3 milliards d'euros le déficit budgétaire de l'Etat en 2009, en incluant les mesures de relance qui doivent être votées d'ici à janvier, contre 57,6 mds prévus jusqu'ici.

"Les ajustements que je vous propose de voter aujourd'hui visent notamment à tirer les conséquences des modifications intervenues en commission mixte paritaire (pour 0,3 md d'euros) et surtout à prendre en compte l'impact des 9,2 mds d'euros de mesures fiscales du plan de relance", a rappelé M. Woerth à l'Assemblée.

"Vous le savez, je présenterai en Conseil des ministres vendredi avec Patrick Devedjian (le ministre de la Relance) un collectif 2009, afin de traduire le volet dépenses du plan de relance", a-t-il dit aux députés.

"Si vous votez ce collectif, ce seront 9,3 mds d'euros en faveur de l'investissement, des entreprises, de l'emploi et de la solidarité qui viendront s'ajouter au déficit", selon M. Woerth.

"Il faudra enfin tenir compte des 3 mds d'euros nécessaires au financement du Fonds stratégique d'investissement. En l'incluant, le déficit budgétaire se monterait alors à 79,3 mds d'euros", a-t-il conclu.

"C'est un montant sans précédent. Il est à la mesure des graves dangers que la crise mondiale fait peser sur notre économie. Mais il faut être très clair: ce n'est pas un chèque en blanc sur l'avenir", a estimé le ministre.

Le président PS de la commission des Finances de l'Assemblée, Didier Migaud, a estimé que le déficit budgétaire total (Etat, Sécu, collectivités locales) allait frôler les "100 milliards d'euros", soit près de 5% du PIB, calcule-t-on dans son entourage.

"La France est rentrée dans cette crise beaucoup plus affaiblie que d'autres pays", a-t-il estimé, en demandant de nouveau à la majorité de revenir sur le paquet fiscal.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine