FRANCE - EXPLOSIFS

L'enquête avance "assez vite", selon Michèle Alliot-Marie

Au lendemain de la découverte de bâtons de dynamite dans le magasin Printemps-Haussman, à Paris, la ministre française de l'Intérieur a assuré que l'enquête progressait. Sans toutefois pouvoir privilégier aucune piste.

Publicité

Retrouvez le contenu de la lettre envoyée par le groupe revendiquant le dépôt des explosifs en cliquant ici.

  

AFP - La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a affirmé mercredi que l'enquête sur la découverte mardi de bâtons de dynamite sans dispositif de mise à feu au Printemps avançait "assez vite", sans privilégier "aucune hypothèse".

Dans cette enquête, "on avance assez vite", a assuré la ministre aux journalistes, à l'issue de la réunion qu'elle a tenu Place Beauvau avec les responsables de la police, de la gendarmerie, des transports et des grands magasins.

Elle a précisé qu'il n'y avait "aucune hypothèse privilégiée". Une "enquête est en cours, et il faut être très prudent par rapport à des hypothèses", a-t-elle ajouté.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine