GOLFE D'ADEN

Trois nouveaux navires aux mains de pirates somaliens

En seulement 24 heures, des hommes en arme se sont emparés d'un remorqueur indonésien, d'un cargo turc et d'un yacht au large de la Somalie. Mardi, l'ONU a autorisé les États à poursuivre les pirates sur le territoire somalien.

Publicité

Reuters - Des pirates ont pris le contrôle d'un yacht qui croisait dans le golfe d'Aden, signant le troisième acte de piraterie en 24 heures malgré la présence de forces navales étrangères dans la région.

 

"Je sais qu'un yacht a été détourné mardi soir. Il y avait deux personnes à son bord, mais nous n'avons pas plus d'informations sur cette affaire", a déclaré Andrew Mwangura du Programme d'assistance aux marins de l'Afrique de l'Est.

 

Mardi, des pirates s'étaient rendus maîtres d'un remorqueur indonésien utilisé par la compagnie pétrolière française Total au large des côtes du Yémen, ainsi que d'un cargo appartenant à un armateur turc.

 

Plus d'une dizaine de bateaux et des centaines de membres d'équipage sont détenus par des pirates, réfugiés dans différents repaires sur les côtes somaliennes.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine