ÉTATS-UNIS

Barack Obama nomme Mary Schapiro à la tête de la SEC

Barack Obama a désigné Mary Schapiro (photo) pour prendre la tête du gendarme de la Bourse, la SEC, et Daniel Tarullo, professeur de droit à Georgetown, au conseil des gouverneurs de la Réserve fédéral américaine.

Publicité

AFP - Le président élu américain Barack Obama a désigné jeudi Mary Schapiro pour prendre la tête de la Securities and Exchange Commission (SEC) pour tenter de redonner du crédit au régulateur boursier en pleine crise financière.

Ancienne de la SEC, Mary Schapiro, est chef de l'autorité américaine de régulation de l'industrie financière (Finra). Elle remplacera à ce poste Christopher Cox qui avait été nommé en juin 2005.

"Mary est connue comme une régulatrice à la fois intelligente et dure", a dit M. Obama aux côtés de Mme Schapiro, lors d'une conférence de presse jeudi à Chicago.

"La réforme de la régulation sera l'une des priorités législatives numéro un de mon administration", a affirmé le président élu.

"Nous nous sommes endormis au volant, pas seulement les agences de régulation, mais certaines commissions du Congrès", a-t-il expliqué avant d'ajouter: "Nous allons devoir renforcer très fortement notre outil de régulation (...) Cela sera l'une de mes premières initiatives, et nous allons publier un plan très détaillé sur la façon dont nous pensons mettre à jour le système de régulation".

Mme Schapiro aura la lourde tâche de tenter de restaurer la réputation de garde-fou du régulateur américain mise à mal par la pire crise depuis les années 1930 et par le scandale Madoff, une vaste escroquerie de 50 milliards de dollars.

Mary Schapiro, 53 ans, a travaillé à la SEC de 1988 à 1993, ainsi que dans l'administration du président Bill Clinton et a été présidente de l'autorité de régulation du marché des matières premières avant de prendre la tête de la Finra.

Selon Jacob Frenkel, avocat spécialisé dans les marchés financiers qui a travaillé avec Mme Schapiro comme conseil juridique à la SEC, "il y avait une très petite liste de candidats pour la SEC qui auraient pu sauver l'agence de l'extinction et Mary Schapiro figurait sur cette liste".

Depuis quelques jours, la SEC est sous le coup des critiques pour n'avoir pas pu empêcher la gigantesque fraude dont est accusé l'investisseur américain Bernard Madoff, arrêté jeudi dernier.

Avant cela, la SEC avait été accusée d'avoir failli à sa mission en ayant laissé se former la bulle qui avait débouché sur la crise des crédits immobiliers à risque de l'été 2007.

Un projet de réforme de la régulation, présenté en mars par le secrétaire au Trésor Henry Paulson, proposait déjà de dissoudre la SEC en un organe de régulation plus large couvrant également les marchés des matières premières.

Outre Mme Schapiro, M. Obama a également nommé Gary Gensler président de la Commodity Futures Trading Commission, le régulateur des marchés à terme.

Il a aussi désigné Dan Tarullo à l'un des postes de gouverneurs du comité monétaire de la Réserve fédérale.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine