PIRATERIE

La Chine prépare l'envoi de navires militaires dans le golfe d'Aden

Pékin a décidé d'envoyer des navires de guerre au large de la Somalie pour lutter contre la piraterie. Une décision qui intervient 24 heures après qu'un bateau de pêche chinois a été détourné puis récupéré par la force internationale.

Publicité

AFP - La Chine "se prépare" à dépêcher des navires militaires pour lutter contre la piraterie maritime au large de la Somalie, a annoncé le gouvernement jeudi, au lendemain d'une attaque ayant visé des marins chinois dans le Golfe d'Aden.

La Chine "envisage activement d'envoyer des navires militaires dans le Golfe d'Aden pour participer aux opérations de protection des voies maritimes", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Liu Jianchao, lors d'une conférence de presse.

"Nous nous préparons et prenons des dispositions pour envoyer les bâtiments dans le Golfe d'Aden pour protéger les voies maritimes de la zone", a-t-il ajouté, en précisant qu'une "annonce officielle" serait faite en temps opportun.

Le porte-parole était interrogé après l'annonce jeudi par un journal chinois que Pékin allait "envoyer deux destroyers et un navire de ravitaillement pour participer au maintien de la sécurité dans les eaux internationales au large de la côte somalienne".

Citant des sources maritimes, le Global Times, a précisé que ces navires partiraient de la base navale de Hainan, une île du sud de la Chine, après le 25 décembre pour une mission de trois mois.

Si elle est confirmée, une telle mission en dehors des eaux territoriales chinoises sera une première pour la marine chinoise dans l'histoire contemporaine, avait indiqué mercredi à l'AFP Shen Shishun, expert à l'Institut chinois des relations internationales à Pékin, un centre de recherches gouvernemental.

Le Conseil de sécurité des Nations unies, dont la Chine est membre permanent, a considérablement renforcé mardi la possibilité pour des puissances étrangères de poursuivre les pirates en territoire somalien.

En marge de cette réunion onusienne, le ministre adjoint des Affaires étrangères chinois He Yafei, cité par Chine Nouvelle, avait déjà indiqué que la Chine envisageait "sérieusement" un déploiement "dans le Golfe d'Aden ou au large de la Somalie pour participer à des opérations d'escorte".

Mercredi, un navire chinois a été attaqué à l'aube mais l'équipage a tenu tête aux pirates jusqu'à l'arrivée des forces de la coalition qui ont repoussé les attaquants.

Au moins 108 bateaux ont été attaqués par les pirates somaliens depuis le début de l'année et 42 capturés, selon le Centre antipiraterie du Bureau maritime international (BMI), basé à Kuala Lumpur.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine