Accéder au contenu principal

Le débat sur le travail dominical tourne court à l'Assemblée

Lors du débat à l'Assemblée du texte sur le travail le dimanche, Jean-François Copé, patron des députés UMP, a demandé la levée de la séance en raison des "injures et menaces" de l'opposition. Les débats reprendront en janvier.

Publicité

AFP - Le Premier ministre François Fillon a annoncé jeudi sur Europe 1 que les débats parlementaires sur le travail dominical reprendraient "tranquillement en janvier après que les esprits se soient calmés".

Les débats à l'Assemblée nationale sur la proposition de loi sur le travail du dimanche ont donné lieu mercredi soir à de très vifs échanges, entraînant leur interruption.

Le chef du groupe UMP Jean-François Copé avait déclaré vers minuit qu'il n'était "pas tellement pour" que les débats reprennent comme prévu jeudi après-midi.

La session de l'Assemblée se termine le 22 décembre et doit reprendre le 5 janvier.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.