LIBAN

Un Australien désigné pour diriger l'enquête Hariri

Nick Kaldas, policier australien d'origine égyptienne, va diriger pour le Tribunal spécial des Nations unies pour le Liban les investigations sur la mort de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, assassiné en 2005.

Publicité

AFP - Un policier australien, né en Egypte, va diriger les investigations pour un tribunal des Nations unies, qui poursuit les assassins présumés de l'ancien Premier ministre libanais, Rafiq Hariri.

Nick Kaldas, commissaire adjoint de la police de Nouvelles-Galles-du-Sud, sera le chef de l'enquête pour le tribunal spécial des Nations unies pour le Liban, a déclaré le chef de la police de cet Etat australien, Andrew Scipione.

Le tribunal international est chargé de poursuivre les auteurs de récents meurtres politiques au Liban, dont celui en 2005 de Rafiq Hariri lors d'un attentat à la voiture piégée, qui avait fait 22 autres victimes.

Arabophone, Nick Kaldas, qui a travaillé pendant 27 ans dans la police criminelle et anti-terroriste de Nouvelles-Galles-du-Sud, s'est dit honoré de cette nomination.

Agé de 51 ans, il avait notamment mené l'enquête sur le premier assassinat politique en Australie en 1994, qui avait conduit à la condamnation à la prison à perpétuité d'un conseiller, qui avait tué par balle un député de Nouvelles-Galles-du-Sud, John Newman.

M. Kaldas a également travaillé en Irak, en 2004 et fin 2005, comme conseiller pour la police du gouvernement et pour assister le tribunal spécial, qui poursuivait Saddam Hussein.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine