SONDAGE FRANCE 24

Des finances moroses à la veille des fêtes

A la veille des fêtes de fin d'année, un sondage FRANCE 24, Harris et International Herald Tribune montre qu'Européens et Américains ne sont pas prêts à dépenser autant que l'année dernière.

Publicité

 

A l’approche des fêtes de fin d’année et sur fond de crise économique, Harris Interactive, en partenariat avec FRANCE 24 et l’International Herald Tribune, ont cherché à savoir quel serait le budget alloué aux fêtes en Europe et aux Etats-Unis. Le sondage vise également à déterminer quels ont été les évènements marquants de 2009.

 

La crise économique pèse sur le budget des fêtes

 

Première constatation, il semble que la sombre conjoncture économique pèse sur les finances des particuliers. Ainsi, 61% des Américains et 49% des Français interrogés ont répondu qu’ils alloueraient un budget moins élevé pour les fêtes de fin d’année qu’en 2007. (Tous les résultats du sondage.)

Peu nombreux sont ceux qui ont prévu au contraire de dépenser plus d’argent que l’année précédente pour ces festivités. Ils ne représentent que 5 % des sondés aux Etats-Unis et 6% en Espagne par exemple.

 

Le moral aussi s’en ressent

 

Mais les finances ne sont pas les seules victimes de la crise, interrogés sur leur situation personnelle, les sondés se montrent là encore moins optimistes qu’il y a deux ans.

Comparé à décembre 2006, le moral des personnes interrogées est en forte baisse. Alors que 85% des Espagnols affirmaient en 2006 être très optimistes ou plutôt optimistes, ils ne sont plus que 41% aujourd’hui. De même aux Etats-Unis, le pourcentage d’optimistes a baisse de 27% et en France ils ne sont plus que 37% à répondre positivement.

 

La crise financière et l’élection de Barack Obama ont marqué les esprits

 

Si elle pèse sur le budget et le moral des personnes interrogées, la crise financière a également marqué les esprits en Europe comme aux Etats-Unis. Quatre-vingt douze pourcent des Français et des Espagnols la considèrent comme un fait marquant de 2008. Ils sont 87% aux Etats-Unis a avoir donné la même réponse. L’élection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis vient en seconde position des évènements les plus importants de l’année écoulée. Mais si en Europe une importance relative a été accordée au conflit sino-tibétain, il n’aura marqué les esprits que de 7% des Américains. Par contre, l’évolution de la situation en Irak préoccupe plus outre Atlantique que sur le vieux continent.

 

Barack Obama fait l’unanimité en Europe

 

L’élection du premier président noir à la tête des Etats-Unis a été très bien perçue en Europe. Soixante dix-huit pourcent des Français pensent qu’elle aura un impact très ou du moins plutôt positif sur les Etats-Unis. Peu nombreux sont ceux qui pensent qu’elle influencera négativement le pays.
 

6165 adultes âgés de 16 à 64 ans ont été sondés en France, en Italie, en Allemagne, en Espagne, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine