CORÉE DU SUD - IRAK

Les derniers soldats sud-coréens quittent le sol irakien

La Corée du Sud a signé la fin de sa mission en Irak en rapatriant plusieurs centaines de ses soldats du Kurdistan irakien, ses dernières troupes encore déployées dans le pays. La Corée du Sud y avait envoyé 3 600 hommes en 2004.

Publicité

REUTERS - La Corée du Sud, qui eut voici quatre ans le troisième plus important contingent militaire étranger en Irak, a mis fin vendredi à sa mission, en rapatriant ses derniers soldats encore déployés dans ce pays.

Plusieurs centaines de soldats sud-coréens, qui se trouvaient au Kurdistan irakien, région relativement calme d'Irak, ont été accueillis à leur retour à Séoul par un orchestre et se sont vu offrir des bouquets de fleurs.

La Corée du Sud avait envoyé 3.600 soldats en Irak en 2004, soit le contingent le plus important après ceux des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne, mais elle avait abaissé leurs effectifs par la suite sur fond d'opposition de l'opinion coréenne à cette mission.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine